Home Vie de maman L’enfer d’avoir des enfants d’âge rapprochés !

L’enfer d’avoir des enfants d’âge rapprochés !

07/10/2016

Je ne fais pas partie des parents qui trouvent ça trop cool d’avoir des enfants d’âge rapprochés. Parfois je me demande encore qu’est ce qui nous a pris de faire bébé luciole aussi vite, et encore Mister A avait 21 mois quand je suis tombée enceinte !

Quand Mister A est né j’ai de suite eu envie d’avoir un autre enfant. Enfin non, honnêtement ça n’était pas l’idée d’avoir un autre enfant mais l’envie de vivre une autre grossesse et accouchement. Pourtant on c’était dit qu’attendre 3 ou 4 ans ça pourrait être sympa et on pourrait comme ça bien profiter. Et puis l’envie était trop forte, le papa a cédé et je suis tombée enceinte. Enceinte avec un gros bébé dans les bras. Pas évident tout ça.

Du coup je n’ai pas du tout pu profiter et me reposer pendant cette deuxième grossesse car forcément j’avais un gros bébé à m’occuper à côté.

Je n’ai pas spécialement été plus euphorique que ça d’apprendre ma deuxième grossesse car j’avais l’impression d’avoir à peine quitté la première.

Ma famille et mes proches n’ont pas été plus spécialement surpris ou enthousiaste que ça.  » Ah, vous remettez déjà ça ? »

Et puis je n’ai pas eu le temps de profiter vraiment de Mister A. De prendre du temps pour faire mille et une choses avec lui. J’étais bien trop concentré sur mes petits tracas de grossesse et les premiers mois d’un bébé qui n’a fait que hurler. Encore maintenant quand je suis seule avec Mister A je me rends compte oh combien c’est plaisant de pouvoir être tous les deux et d’avoir le temps de jouer avec lui sans qu’un gnome haut comme trois pommes vienne tout démolir en deux secondes laissant mon Mister A énervé et stressé.

Et puis le faite que Mister A était trop petit pour comprendre. Trop petit pour se rendre compte que la famille allait s’agrandir. Malgré les livres, les discussions, les photos et les préparatifs. Lui il a simplement du penser qu’on l’avait remplacé.

Et maintenant je trouve ça tellement compliqué. Compliqué de jongler entre un pré-ado de 4 ans qui se révolte contre tout et qui forcément a tendance à régresser. Et entre un bébé de presque deux ans en pleine rébellion qui passe son temps à se rouler par terre, taper les gens et dire non.

Alors oui il y a des moments de complicité. Des moments ou ils se courent après sans forcément vouloir se frapper. Mais honnêtement je pense que ça aurait été bien plus simple pour tout le monde avec 2 ou 3 ans d’écart de plus. Mister A aurait été plus indépendant. Il aurait compris l’arrivée d’un autre bébé, il aurait pu même en avoir hâte. J’aurai pu profiter de lui, de lui en tant que petit garçon et être disponible pour l’aider à grandir et à franchir toutes ces petites étapes sans avoir un autre bébé râleur dans les bras. J’aurai été moins fatiguée pour bébé luciole. Mister A était encore à la crèche et si petit quand il est né.

Alors je sais que pour certaines familles la situation est idéale. Peut-être car ils ont de la famille autour, plus de patience ou des enfants qui ne passent pas leur temps à vouloir s’entretuer. Moi tout ce que je sais c’est qu’en ce moment et depuis bien longtemps déjà j’ai du mal à comprendre l’intérêt d’avoir eu des enfants d’âge rapprochés. Mais rassurez-vous aucun regret car c’est notre vie et on l’a choisi mais j’ai déjà des sueurs froides en me disant que c’est possible qu’avec l’âge et les rivalités leurs bastons ne cessent d’augmenter !!!

Et vous, combien d’écart entre vos enfants ?

L'enfer d'avoir des enfants d'âge rapprochés !

À lire ou relire

15 comments

linda 07/10/2016 at 9 h 25 min

Coucou, il faut se l’avouer avoir des enfants rapprochés se n’est pas de tout repos. Et cela commence des la grossesse…

Pour moi, les années de naissance sont 2007/2009/2010/2013/2016. Pour tout vous dire je voulais qu’un seul enfant, venant d’une famille nombreuse (non pas malheureuse) mais je voulais pouvoir gâter mon enfant… Et je me retrouve avec une famille nombreuse, et des enfants rapprochés. J’aime être enceinte, j’aime les bébé et j’aime par dessous tout mes enfants.

Pour rien au monde je ne pourrais me passer d’eux, rien que pour la dernière (sept 2016), au bout de 2 jours d’hôpital, je pleurais de ne pas pouvoir les voir…

C’est du travail au quotidien, mais un plaisir de les avoir près de nous.

Courage dès que le petit dernier aura bien grandit, le fait qu’ils soient rapprochés, ne sera que du positif.

Bizous

Reply
Fannouche 07/10/2016 at 9 h 30 min

Ici, 3 enfants en 3 ans ! Aujourd’hui, ils ont 5 ans, 3 ans 1/2 et 2 ans.
Je me retrouve un peu dans ce que tu dis. Nous avons eu 3 bébés qui ont beaucoup pleuré, qui ont fait leurs nuits un peu plus tard à chaque fois. Du coup, le quotidien était dur nerveusement, et je pense qu’en étant moins fatiguée, j’aurais été plus zen et plus agréable pour le/les plis grands.
Ici aussi, ils se chamaillent. Ils le font depuis peu, mais c’est vrai que c’est usant.
Mais à côté de ça, ils s’aiment tellement… Ils ne pourraient pas vivre les uns sans les autres. Il y a certes des conflits, mais aussi tellement de partages entre eux.
Moi en fait, c’est quand je vois les enfants uniques que je sais que nous avons fait le bon choix. Nous en avons un dans notre entourage, et on voit qu’il aimerait avoir un compagnon de jeu au quotidien.
Enfin bref, c’est dur, parfois on se demande pourquoi on a fait ça, mais on crée surtout quelque chose de très fort entre eux, une complicité sans fin, et c’est ça le plus important !

Reply
Céline Bricabrac 07/10/2016 at 9 h 45 min

Bonjour,

quand j’ai lu le titre de ton article, forcément, je me suis sentie concernée. Ma fille est née alors que mon fils avait 15 mois. Oui, alors que mon fils n’avait que 6 mois, j’étais déjà enceinte. Avoir des enfants rapprochés était un choix, ma fille s’est juste installée dans mon ventre plus tôt que prévu. J’étais heureuse de cette deuxième grossesse.
J’ai bien vécu le fait d’avoir un nourrisson dont il fallait s’occuper et en porter un autre parce que j’ai eu la chance de connaître des grossesses presque idylliques et un grand qui a fait de longues nuits assez tôt. C’était un bébé facile. Bon j’avoue que la fin de grossesse fut tout de même intense…
Je dirais que c’est devenu compliqué quand ma fille a eu 2 ans et que le fameux « terrible two » s’est installé alors que mon grand en sortait à peine (d’ailleurs en est-il sorti un jour ? lol).
Avoir des enfants rapprochés c’est vraiment intense, c’est du non-stop. C’est de la complicité forte mais aussi des conflits à gérer au quotidien.
Je me dis parfois que ce serait plus simple s’ils avaient plus d’écart mais franchement je n’en suis pas certaine. Je crois surtout que j’aurais d’autres difficultés à gérer s’ils avaient plus d’écart.
Mais comme toi j’ai culpabilisé : de ne pas être autant présente auprès de mon fils pendant la grossesse, d’avoir l’impression de laisser ma fille un peu de côté quand mon fils a commencé à se rebeller alors qu’elle était un bébé presque parfait elle aussi 😉 (bon depuis c’est une terreur hein !).
En fait je ne sais pas si c’est une chance ou plus compliqué. C’est comme ça et comme toi, je ne regrette rien mais il m’arrive de me demander ce que serait notre qutidien avec un peu plus d’écart.
Bonne journée à toi !

Reply
Eiluj 07/10/2016 at 10 h 28 min

La tu viens de me déprimer …
Mon fils vient d’avoir 2 ans et je suis enceinte. Ils auront 32 mois d’écart voir moins, un peu comme tes 2 loulous. On pensait que je mettrais plus de temps à tomber enceinte (comme pour mon premier) donc on s’attendait à un écart de 3 ou 4 ans. J’espère que ça va bien se passer, mais je pense que ça dépend vraiment des enfants et ça malheureusement on choisit pas.
J’ai 3 ans d’écart avec ma soeur et on s’est toujours bien entendues. Bien sur c’était pas les bisounours tous les jours mais cette différence d’age fait qu’on a fait beaucoup de chose ensemble. Mon homme a 5 ans avec son frère, et on sent vraiment le décalage pour le coup. Ils ne sont pas vraiment proches.
L’autre avantage d’avoir des enfants proches c’est qu’ils deviennent indépendants à peu près en même temps donc à vous la liberté quand ils auront 15 et 18 ans !
Bon courage en tout cas (à moi aussi d’ailleurs lol).

Reply
Lolo 07/10/2016 at 11 h 05 min

Ici, ils ont 13 mois d’écart ( et une semaine ! Si si, c’est super important une semaine à cet age 😉 )

J’ai pleuré pendant un mois en apprenant ma deuxième grossesse ( pourtant on les voulait proche, ce n’était pas un accident ..) J’avoue que la première année de mon grand je ne l’ai pas vu passer … J’étais fatiguée, en hypo ( ou hyper je sais plus ) thyroidie, je rêvais de dormir …
Puis la miss a pointé son petit bout de nez, les nuits on les a oublier pendant presque 18 mois, la fatigue s’accumule, se lit sur mon visage ( j’ai pris 10 ans de ride en seulement 2 ans ! ).

Les enfants sont inséparables, impossible pour eux d’être l’un sans l’autre … et pourtant ensemble ils se piquent leurs jouets, se poussent ( merci l’école et les nouveaux jeux ) , crient, pleurent … Le calme ? Connait pas ici 😉

Quand j’en seulement mon grand ( de 3 ans) je découvre un garçon calme, posé capable de jouer calmement et seul … Et puis sa soeur débarque et ils me retournent la maison.

Parfois je me dis qu’on lui a imposer sa soeur, et puis je les regarde tous les 2, ils pensent l’un a l’autre tout le temps … J’ai 15 ans d’écarts avec mes ainés et même si j’ai été chouchouter petite , aujourd’hui je me sens seule, en décalage avec eux …

Je me dis que les premières années sont surement les plus dur et qu’on a l’avantage de poser les limites pour tous le monde en même temps. Alors certes la crise du terrible Two on la vit puissance 2 mais une seule fois 😉

La seule chose que je regrette c’est de ne plus avoir de bébé dans les bras, de ne plus revivre l’allaitement , et tous les câlins qui vont avec …

Reply
lespetitesm 07/10/2016 at 11 h 06 min

Oh comme je te comprends. C’est exactement comme ça ici. Miss E née aux 15 mois de la première… C’est ainsi, nosu étions censés être stériles et avions tellement peur de ne pas en avoir d’autre… Bref, aujourd’hui à 9 et 10 ans, c’est quand même simple heureusement. Reste que pour l’aînée, il y a eu un gros manque de maman sur certaines étapes et qu’elle a vraiment besoin d’amour et de réassurance. Sois vigilante là-dessus.
Bises

Reply
Salchow Lorine 07/10/2016 at 11 h 19 min

Bonjour,

je suis tombée enceinte de mon deuxième, alors que ma première n’avait que 13 mois. C’était un choix, pas un accident ! 🙂 Ils ont donc 22 mois d’écart et je me souviens d’avoir passé des moments merveilleux avec la première pendant la grossesse du second, jusqu’au moment où elle s’est mise à donner des tapes sur mon ventre…L’angoisse.
Quand bébé 2 est venu au monde, ça s’est calmé, heureusement. Finalement ils ont eu une très grande complicité tous les deux très tôt, l’ont encore aujourd’hui à 7 et 9 ans. Cela n’empêche pas les disputes, les désaccords, etc, mais je suis heureuse de les voir aussi proches !
Pourtant, les deux petits, avec le travail, les problèmes de garde récurrentes et tout, j’ai jonglé, souffert, je me suis usée, fatiguée et je me suis maudite d’avoir fait 2 enfants aussi rapprochés !!!
Je pense que cela vient du caractère de chacun, la différence de sexe aussi peut-être.
En tout cas, moi, j’avais 6 ans d’écart avec mon grand frère et c’est définitivement trop ! Je me suis sentie fille unique toute mon enfance, sans l’être, bref, pas top.

Reply
rima 07/10/2016 at 13 h 41 min

bjr j’ai bcp aimé lire ton article.on ma tjrs dit que c’est du bonheur de voir ses enfants jouer ensembles. j’admire les parents qui ont des enfants d’ages proche. et ceux qui ont plusieurs enfants.je me demande comment ils arrivent a tout gerer. mais bon apres chacun a son caractere, son mode de vie…etc et on s’adapte. en ce qui me concerne, j’ai un seul enfant.(certains de mes proches me disent que je suis égoiste et me dit que je n’ai pas le droit de laisser ma fille seule au monde!!!!) mes raisons sont multiples. deja a partir de ma grossesse, et par la suite de la naissance de ma fille, on a passé bcp de temps a déménager, pas seulement d’une maison a une autre mais d’un pays a un autre. mon mari est três pris par son travail, je me retrouve seule a gérer la petite et la maison. sans famille, amies… dans un pays etranger et sans véhicule..etc je ne me voyais pas avec un 2 me enfant. je voulais attendre un peu. et je t’avoue qu’en ce moment la possibilité d´avoir un 2 eme n’est pas écartée car ma fille a deja 5 ans. j’attends le bon moment pour que notre vie se stabilise une bonne fois pour toute. car ces voyages d’un pays a un autre m’ont fatigué. gros bisous

Reply
Allychachoo - Famille en chantier 07/10/2016 at 15 h 11 min

Je stresse un peu en lisant ton article… ^^ Mon aîné vient d’avoir 2 ans, et je suis enceinte pour la deuxième fois… et il y en a 2 ! Alors certes, je voulais des enfants rapprochés, mais me dire que d’ici quelques mois j’ai 3 enfants de moins de 3 ans à la maison, ça me fait un peu flipper quand même :p

Reply
froggiesmums 07/10/2016 at 18 h 36 min

Ici les deux premier on 21 mois d’écarts et oui ça n’a pas toujours été facile mais petit cela ne m’a pas déranger je trouve que le plus dur est maintenant car ils sont en début d’adolescence, bref bon courage à toi, ici les enfants sont de 2004/2005/2009

Reply
Chez Pat 08/10/2016 at 13 h 48 min

Roh ma belle j’ai lu ton titre et me suis dit « oh merde »
Ça me rapelle un de mes 1ers articles apres la naissance de la Mini .. C’est pas du sport c’est un enfer! Lol
Ça va mieux maintenant elles sont plus grandes (4 et 2 ans) mais en effet le niveau sonore est intense, la petite fait toujours chier la grande, ca crie, ca pleure ….
J’espère sincèrement qu’elles Seront proches quand elles seront grandes ! Bisous!

Reply
Yeude 08/10/2016 at 15 h 21 min

Ma nièce n’avait pas tout à fait 14 mois quand sa petite sœur est venue au monde. Ce n’était pas prévu aussi tôt, mais après 3 ans de galère pour avoir leur aînée, leurs parents étaient finalement heureux de cette grossesse surprise !

Ça n’a pas été facile tous les jours, surtout quand elles étaient petites, une période se terminait pour l’une, elle démarrait pour l’autre !!! Aujourd’hui, elles ont 7 et 8 ans, elles sont autonomes, jouent ensemble, bref c’est bien plus simple aujourd’hui.

Ma sœur et moi avons 26 mois d’écart, franchement, en tant qu’enfant c’est vraiment chouette de pouvoir partager autant. C’est un grand regret que j’ai pour ma fille.

Courage…

Bises

Reply
Alicia 10/10/2016 at 12 h 08 min

Dis toi que des enfants avec beaucoup d’écart, ça entraîne d’autres soucis. J’ai 4 et 6 ans d’écart avec mes frères et enfants et ados, on n’était pas du tout proches. J’étais « la petite », eux « les grands », et j’ai été très seule pendant l’adolescence car eux vivaient déjà aux 4 coins du monde ! Un faible écart leur permet de grandir ensemble, d’être complices… Alors oui, les premières années ce n’est pas évident. Mais je suis sûre que d’ici quelques années tu les regarderas et tu te diras « on a eu raison de les faire rapprochés ». En tout cas, tu le sais, nous on n’a jamais regretté ce choix. 18 mois d’écart, c’est clair que c’est sportif… Mais aujourd’hui, c’est (presque) que du bonheur de les avoir rapprochés. Des bisous

Reply
Lucile de Guinzan 17/10/2016 at 14 h 19 min

Un sujet délicat ! C’est sûr que le caractère des enfants, le fait qu’ils soient plus ou moins indépendants/dormeurs/ »faciles », etc. joue beaucoup. Tout ça m’inquiète déjà pour futur bébé 2. Mon petit chat a presque 11 mois et nous sortons tout juste de l’enfer du RGO. J’ai cru ne pas survivre à ces premiers mois, et notre entourage a beau nous dire pour nous rassurer qu' »on oublie », je sais pas que ce ne sera pas le cas. Je me suis demandé à de nombreuses reprises comment j’aurais fait si j’avais eu en plus de mon bébé un aîné à m’occuper également. ça aurait vraiment été impossible. Et donc moi j’ai peur justement de ne jamais me dire « c’est bon, l’écart est assez grand, on peut se lancer pour bébé 2 » !

Reply
froggiesmums 24/11/2016 at 12 h 56 min

Bon courage pour la suite mes deux premiers on 22 mois d’écart, là il ont commencé l’adolescence la vrai, je t’en dis pas plus, après bon j’ai une fille et un gars plus difficile parfois, car pas du même sex, mais il y a du bon quand même. Profite quand même ils grandissent trop vite nos bébés.

Reply

Leave a Comment