Home Vie de maman Maintenant que je suis maman, je comprends enfin ces gens qui ne veulent pas d’enfant

Maintenant que je suis maman, je comprends enfin ces gens qui ne veulent pas d’enfant

15/10/2018

 

J’ai toujours su que je voudrais des enfants, je n’en ai jamais douté, j’en ai toujours voulu. J’ai toujours imaginé des prénoms dans ma tête, imaginé le moment où je serai enceinte, le jour où je découvrirai mon bébé et l’émotion que je ressentirai. Tout naturellement, sans que rien ne soit compliqué, j’ai rencontré la bonne personne, nous avons décidé un jour d’avoir un bébé, 15 jours après je tombais enceinte, 9 mois après, il était dans mes bras. Les mois ont défilé, puis les années puis un autre bébé. Désormais, nous sommes au complet. Désormais, je commence doucement à me réapproprier mon rôle de femme en parallèle à celui de maman.

En devenant maman, je me suis bien évidemment rendue compte qu’une multitude de choses que je faisais avant n’étaient plus compatibles avec ma vie de maintenant. On entend souvent qu’au final ça ne change pas tellement une vie d’avoir un enfant. Je trouve ça un peu faux. Ça change absolument tout. Peut-être pas au quotidien pour certaines personnes, mais les priorités sont différentes, c’est certain.

Pendant ces années, j’ai rencontré des gens sans enfant, qui évoluent différemment avec leurs propres rêves et idéaux. Ils ont décidé de ne pas suivre le mouvement, et sont heureux sans forcément devoir, avoir besoin ou ressentir le besoin de procréer. Si avant d’avoir des enfants cela me paraissait inconcevable, je l’ai désormais compris.

 

J’ai compris qu’avoir un enfant est une responsabilité que certaines personnes ne sont pas prêtes à prendre.

Qu’on a le droit d’avoir une vie rien que pour soi sans devoir veiller au bien-être de quelqu’un d’autre.

Que fonder une famille peut faire peur et que c’est quelque chose que l’on n’a pas forcément envie d’assumer ou de vivre.

Que l’on peut avoir des rêves qui ne sont pas compatibles avec le fait d’avoir des bébés.

J’ai vu à quel point être parent pouvait être difficile, alors même s’il faut passer par là pour le comprendre, je peux comprendre que pour certaines personnes, voir sa vie être chamboulé peut-être effrayant.

Souvent, je me demande comment serai ma vie si je n’avais pas d’enfant. Plus de voyages, de sorties, plus de folie, un boulot différent, d’autres envies ? Je ne le saurai jamais. Alors oui, même si être parents, mettre au monde un enfant et un sentiment merveilleux, incomparable et qu’on a l’impression que quiconque devrait le vivre, je suis persuadée qu’une vie sans enfant a tout aussi son lot de surprises, ses avantages et ses inconvénients et qu’on ne devrait pas juger où questionner une personne sur le fait qu’elle n’en veut pas. On a tous nos raisons et nos envies sans devoir toujours les justifier, pas vrai ?

Retrouvez tous mes articles sur ma vie de maman et mon expérience sur mon tableau Pinterest !

Maintenant que je suis maman, je comprends enfin ces gens qui ne veulent pas d'enfant

À lire ou relire

5 comments

miss thelma 16/10/2018 at 5 h 54 min

le “probleme” c est qu on se rend compte de tout ça une fois que l enfant est là
commebtoi, je suis consciente de tout le changement qu un enfant implique… la responsabilité, la responsabilité de devoir gerer les choses de la maison, etc… a l inverse de toi je n ai jamais eu profondement envie d avoir un enfant mais meme si j aime ma fille de tout mon coeur (et plus encore) le changement de vie que ca se fait est parfois dur au quotidien je trouve..

Reply
Geo 18/10/2018 at 5 h 50 min

Tu parles de peurs, de responsabilités…
On peut juste ne pas avoir envie d’avoir des enfants. Tu en as toujours rêvé, moi jamais.
Bonne journée 🙂

Reply
babymeetstheworld 18/10/2018 at 8 h 00 min

Pardon il me semblait l’avoir évoqué aussi 😉 Bonne journée !

Reply
Marlyse Changeas 25/10/2018 at 6 h 39 min

Vraiment sympa ton blog, je suis totalement d’accord avec toi 🙂
Chacun vis sa vie comme il l’entend 🙂 c’est ça la vraie vie!

Reply
PAULINE 21/07/2019 at 21 h 47 min

Maman de 2 enfants (4 ans et demi et 2 ans) je me reconnais totalement dans ce que tu écris et pas seulement cet article ! J’ai une collègue qui ne veut pas d’enfant, et je la comprends !

Reply

Laissez un commentaire