Home Vie de maman Confinement en famille à travers le monde #5 : en Turquie avec Adelaïde

Confinement en famille à travers le monde #5 : en Turquie avec Adelaïde

30/04/2020

Aujourd’hui on sort de l’Europe et on voit comment cela se passe dans les autres pays. J’ai demandé à ma copine Adelaide ne nous faire un petit point sur la situation en Turquie, plus particulièrement à Istanbul ou elle vit avec ses deux filles et son mari.

Vous pourrez par la même occasion retrouver son univers tout doux via son compte Instagram VanillAbricot.

 


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Adélaïde, prof en primaire en Turquie, en couple avec un prof de lycée et maman de 2 poulettes de 2 et 4 ans. Je vis en Turquie depuis 11 ans. Ce pays c’est un vrai coup de foudre !

 

Confinement en famille à travers le monde  #5 : en Turquie avec Adelaïde

 


Vous êtes confinés à la maison depuis combien de temps ?

En Turquie, nous sommes confinés depuis un mois.
Le confinement n’est obligatoire que pour les enfants et les personnes âgées, et depuis 2 semaines, pour tout le monde le week-end. Les chiffres sont mauvais et les cas augmentent vite. Rien de très joyeux…
Petit coup de pouce : on reçoit chacun gratuitement 5 masques du gouvernement.

 


Comment se passe l’école à la maison, vous avez des supports par les professeurs ?

 On a de la chance, les filles étant petites on n’a qu’un devoir par jour pour la grande qui est moyenne section. Ce contact quotidien avec la maîtresse est important pour elle et pour nous.
En tant que prof, on travaille beaucoup et on ne pourrait pas faire plus. On n’a absolument pas le temps de s’ennuyer.

Confinement en famille à travers le monde  #5 : en Turquie avec Adelaïde

Quel est votre plus beau moment partagé depuis ce confinement et le petit côté positif que vous y voyez ?

On peut le dire ? On passe plutôt un bon moment tous les 4. Premier point au top : plus besoin de se lever à 6 h du matin dans la douleur. On dort plus et ce n’est pas rien.

Les filles sont revenues à l’état sauvage. Elles vivent en pyj, les cheveux sales, à jouer pendant des heures avec leurs dragons. Je ne sais pas si on réussira, le moment venu, à les ramener à la civilisation.
Nous, le travail et les visios nous maintiennent encore un peu 🙂
On a décidé qu’on se co-confine avec nos copains-voisins : un couple d’amis proche qui vit 2 portes à côté. On se voit une à 2 fois par semaine et ce sont des moments précieux.
Le soleil et la douceur arrivent à Istanbul, on investit le balcon, on regarde passer les cigognes et danser les hirondelles et on espère que tout ça ira bientôt mieux !


À lire

Confinement en famille à travers le monde  #5 : en Turquie avec Adelaïde

À lire ou relire

Laissez un commentaire