Home info Au secours : mon bébé a la tête plate !

Au secours : mon bébé a la tête plate !

12/11/2020

Dès que vous remarquez que votre bébé a le crâne un peu plat d’un côté ou à l’arrière, prenez les mesures adéquates dans l’immédiat et ne vous dites pas que cela passera avec le temps. En effet, votre nourrisson est atteint de brachycéphalie positionnelle, une pathologie qui se soigne aisément chez l’ostéopathe. Zoom sur les bonnes pratiques pour prendre soin de votre bout de chou.

Tête plate chez le bébé : tournez-vous vers un ostéopathe

La tête plate chez le bébé ne compromet ni son développement ni la croissance de son cerveau. Malgré tout, avant de consulter un ostéopathe, vous devez prendre les mesures nécessaires afin que l’aplatissement de la tête de votre petit ne se poursuive pas.

La brachycéphalie positionnelle est un aplatissement du crâne de bébé sur la partie arrière de sa tête. L’origine de ce syndrome remonte aux années 80, une époque durant laquelle a été constatée une hausse de la mortalité infantile. En effet, la plupart des bébés dormaient sur le ventre et dans cette position, les petits s’étouffaient. Une campagne a alors été menée fin 1994 pour bannir le couchage sur le ventre.

Par ailleurs, les cas de tête plate ont de plus en plus augmenté depuis que l’on a recommandé la position couchée sur le dos durant le sommeil afin de prévenir la mort subite du bébé. La brachycéphalie positionnelle se caractérise par une tête peu profonde et large. Elle est souvent accompagnée par un aplatissement de l’arrière du crâne, une avancée du front, un index céphalique élevé de plus de 83 % et une boîte crânienne qui monte à l’arrière.

Au secours : mon bébé a la tête plate !

La tête plate peut avoir des conséquences psychologiques et physiques chez l’enfant à mesure qu’il grandit et qu’il prend conscience de son souci. Heureusement, une prise en charge ostéopathique peut vous aider à remédier à la brachycéphalie positionnelle. Les techniques usitées sont douces, respectueuses de la santé de bébé et sans danger.

Lorsque votre bébé a la tête plate, cette dernière peut rester aplatie à terme. La considération esthétique est de ce fait évidente, et cela pourrait le complexer une fois qu’il aura atteint l’âge adulte. Au-delà du côté esthétique, la déformation du crâne du nourrisson peut entraîner des problèmes biomécaniques. Si aucune prise en charge de la part d’un ostéopathe n’est envisagée, l’enfant pourra être également sujet à des risques de scoliose ainsi qu’à des problèmes de déformation de la mâchoire et de soucis vertébraux.

L’ostéopathie est une mesure incontournable pour prendre en charge les déformations du crâne du nourrisson. Elle est efficace tant dans la prévention que dans la correction des dysfonctionnements du crâne. Cette intervention soulagement en outre le torticolis associé à ce syndrome. Si votre bébé est sujet à un problème de tête plate, amenez-le rapidement chez un ostéopathe, dans la mesure du possible durant le premier mois qui suit sa naissance pour corriger au plus tôt la mobilité de son crâne et de son cou.

Gardez en tête qu’avec le temps, le périmètre crânien évolue plus lentement et les sutures du crâne se figent. L’ostéopathe intervient avec des pressions douces sur la tête de votre enfant afin de libérer les sutures, mais aussi les membranes crâniennes. Elles pourront alors s’équilibrer et retrouver leur symétrie ainsi que leur mobilité. L’ostéopathe se chargera également d’identifier, puis de corriger les dysfonctionnements ligamentaires, musculaires, faciaux ou articulaires liés à l’asymétrie du crâne.

 

Les causes de la tête plate chez le bébé

Le crâne de bébé est malléable et mou à la naissance afin de permettre son passage dans le vagin au moment de l’accouchement. De ce fait, il n’est pas rare que l’on observe chez les nouveau-nés une légère déformation de la tête. Tout rentre habituellement dans l’ordre dans les premières semaines qui suivent la naissance. Toutefois, certaines déformations peuvent s’aggraver, tandis que d’autres peuvent apparaître pendant les premiers mois de la vie du nourrisson.

À noter que l’aplatissement du crâne se produit généralement vers l’âge de deux mois. Assurez-vous de varier l’appui de sa tête dès qu’il naît, car par rapport au reste du corps, le poids de la tête est relativement lourd. Les muscles de son cou étant faibles, sa tête basculera d’un côté ou de l’autre pendant qu’il dort. S’il se couche toujours dans la même position, l’os qui se trouve derrière son oreille s’aplatira peu à peu.

 

Tête plate chez bébé : l’éviter ou y remédier

Un déficit en vitamine D, un accouchement trop long ou une position fœtale en siège sont autant de causes probables d’une plagiocéphalie. Heureusement, la principale cause de la tête plate chez le bébé, à savoir la position prolongée sur le dos, peut être simplement évitée.

Évitez le syndrome de la tête plate

Il est relativement facile d’éviter le syndrome de la tête plate. Il suffit en effet de ne pas coucher bébé exclusivement sur le dos, surtout pendant son premier mois, car à cette période, son crâne est encore trop fragile. La position naturelle du bébé pour dormir est sur le côté et il convient de respecter sa physiologie.

Cette position n’entraîne aucune déformation crânienne et vous pouvez vous aider d’un cale-bébé pour coucher bébé sur le côté en changeant régulièrement. À noter que cette position est recommandée par les pédiatres non seulement pour le coucher, mais aussi lorsque vous tenez votre bébé dans vos bras.

Remédier à la brachycéphalie positionnelle

Bien souvent, la brachycéphalie s’arrange aisément si vous agissez au plus tôt et que vous arrêtez de mettre tout le temps bébé sur le dos. Si la déformation du crâne apparaît sur un seul côté, des séances d’ostéopathie réduiront le torticolis qui le gêne, lui évitant ainsi de se coucher avec la tête toujours du même côté à l’avenir.

Cependant, dans le cas d’une déformation crânienne sévère, le bébé devra enfiler une orthèse. Ce casque conçu sur mesure protègera le crâne de votre nourrisson et en assurera la bonne croissance. Ainsi, le cerveau pourra se développer sans entrave et poussera le crâne du bébé dans le bon sens.

 

 

À lire ou relire

Laissez un commentaire