Home Voyages Mes 9 pires anecdotes de voyage

Mes 9 pires anecdotes de voyage

08/02/2016

La semaine dernière je vous racontais 10 (enfin 9 j’ai grugé !) petites choses sur moi ! Aujourd’hui j’ai voulu vous raconter 9 ( c’est fois ci je ne triche pas !) anecdotes de voyage ! Entre la Chine, l’Australie, Barcelone et la Thaïlande voici mes pires anecdotes de voyage ! Des moments sur le coup par vraiment évident à gérer mais qu’au final on adore se remémorer !

1- Vraiment juste avant de partir vivre à Barcelone et donc de prendre mon avion je me suis fais voler mon porte feuille à la gare. Je venais de Bretagne et j’arrivais à peine à Paris. J’avais tous mes bagages, je partais la-bas pour y vivre, j’avais un avion et un chéri qui m’attendaient. Résultat je suis arrivée en larme à la police de l’aéroport. j’ai pleuré corps et âme et ils ont finalement été ok pour me laisser prendre l’avion en me signalent bien qu’une fois sur place sans papier, sans carte bleue c’était mon problème ! Je suis restée 3 mois sans pièce d’identité, et je ne sais plus combien de temps sans carte (donc argent). Heureusement je n’étais pas seule et j’ai réussi à trouver du travail la première semaine. Pour la petite histoire j’ai même réussi à ouvrir un compte bancaire une fois sur place sans pièce d’identité ! Pas mal hein ?!

2- À Shanghai je décide de faire ma maligne et de m’aventurer dans la ville en me laissant porter par le vent. Hum, je suis arrivée dans un marché je ne sais ou entourée uniquement de Chinois. J’ai eu la brillante idée d’aller chez le coiffeur et j’ai tant bien que mal demandé des mèches blondes. Je ne vous raconte pas la tête que j’avais quand je suis sortie… Bien évidemment ils ne parlaient pas UN MOT d’Anglais.

Mes 9 pires anecdotes de voyage

3- Dans l’avion pour la Thaïlande bébé luciole a soudainement été malade et nous a fait un cacatonique. Il avait, sans rire, du caca de la tête au pied. Il y en avait PARTOUT ! Vous imaginez deux personnes puis un bébé dans une toute petite cabine pour changer une couche ? Dois-je préciser qu’il devait être quelque chose comme 5h du matin et que bébé luciole hurlait la mort ?

4- Quelques jours après notre arrivée en Thaïlande je me suis brûlée le mollet à cause du pot d’échappement du scooter. Au début je n’ai pas fait trop attention et puis après un trek de trois jours sous la pluie et dans la jungle ma brûlure s’est infectée. Résultat j’ai fini dans un hôpital, j’ai été rapidement prise en charge par des infirmières Thaïlandaises qui ne parlaient pas Anglais. Elles ont commencé à m’enlever la peau infectée avec une pince à épiler. Il ne m’en a pas fallu plus pour tomber dans les pommes ! Quelle agitation ! Résultat je devais aller faire changer le pansement à l’hôpital tous les jours et surtout ne pas me baigner ! Sympa quand on passe 15 jours dans des îles paradisiaques avec l’eau turquoise ! J’ai fait ma rebelle en faisant un pansement avec des sacs plastiques et beaucoup de sparadraps. Comme vous pouvez le voir sur la photo je me suis baignée les derniers jours !

Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage

5- En Thaïlande encore une fois nous voyagions souvent de nuit et en cars. Ce dernier nous a déposé en plein milieu de l’autoroute. Bien évidemment il y avait un mini bus pour nous emmener dans la ville. Cependant ce mini bus coûtait quasi le même prix que le car avec lequel on avait traversé quasi tout le pays ! ( Ce qui au final ne représente quasi rien hein, mais bon par principe on a dit non) et c’est comme ça qu’au beau milieu de la nuit il a fallu, à pied, retrouver une petite ville, en sautant des barrières et en se faisant courser par des chiens errants. Je peux vous dire qu’on a bien regretté ce mini bus !

6- En Australie, nous avions décidé un peu du jour au lendemain de changer de ville pour trouver du travail dans une ferme. C’est encore une fois en plein milieu de la nuit que le bus nous a déposé à la gare routière. Au choix, dormir sur place ou tenter de trouver une auberge de jeunesse. La première option semblait la plus raisonnable, sauf au moment ou mon compagnon de route décide d’aller faire un petit pipi pas loin. Au bout de 5 min je le vois courir à toute vitesse suivi d’un mec énorme et complètement bourré qui menace de le tuer ! Apparemment il n’aurait pas fait pipi au bon endroit ce qui nous a valu une bonne peur et une course poursuite ! Nous avons réussi à le semer je ne sais comment et avons finalement décidé que bon, c’était pas plus mal d’essayer de trouver une auberge de jeunesse même en pleine nuit !

7- Vous vous souvenez des incendies près de Melbourne il y a 5 ans ? Et bien nous étions forcément en plein dedans ! Perdu dans une ferme au milieu de nulle part. Pas de voiture, pas de moyen de transport et pas vraiment beaucoup d’argent. Il y avait la Tv qui nous tenait informé des evêments. On pouvait voir qu’on était bien au milieu de tout ça et qu’on avait une chance sur deux de se faire cramer. Je peux vous dire que la nuit quand j’entendais les hélicoptères voler au dessus de nous et que le matin quand tout était enfumé avec une odeur de cramé nous n’étions pas vraiment fières. Quand j’y repense …

Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage

Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage  Mes 9 pires anecdotes de voyage

8- Encore en Australie, je me souviendrais toujours la fois ou je lisais tranquillement un livre, je tourne la tête face au mur ( à 50 cm de moi) et je tombe nez à nez avec une araignée énorme et toute velue. Je peux vous dire que j’ai fini mon séjour la-bas dans la tente que j’avais monté en plein milieu de la chambre. Un jour je ne suis pas allée travailler et le fermier est entré dans la chambre. Je dormais dans la tente. Je n’ose imaginer la tête qu’il a fait quand il a du voir la tente montée beau milieu de la chambre !

9- Mon prénom (aussi joli qu’il soit hum) a une signification un peu particulière dans les pays anglo-saxons. Autant en Angleterre j’ai eu du mal à l’assumer autant en Australie cela me faisait plus rire qu’autre chose. Sauf une fois ou dans une gare routière paumée la femme me demande mon prénom pour enregistrer mon billet. Vous auriez du voir sa tête quand je lui ai dit et surtout entendre toutes les remarques qui ont suivi !  » Mais c’est pas possible !!! »,  » Tu veux bien répéter encore une fois ?! » Ahhh, toi tu m’as fait ma journée ! » Et pour finir par un : « Ne sois pas en retard pour prendre ton car car sinon je vais devoir t’appeler par le micro et tout le monde saura comment tu t’appelles ! » suivi d’un grands éclats de rire. La signification ?! Je vous laisse aller la découvrir par vous même ici. Vous comprenez mieux ?! La chose positive avec mon prénom quand j’habitais la-bas c’est qu’au moins on ne risquait pas de l’oublier !

Et vous, avez vous des anecdotes de voyage dans le même genre ?!

À lire ou relire

9 comments

Une fille d'avril 08/02/2016 at 17 h 55 min

Hihihihi !
Pas marrant sur le coup en effet, mais ça fait des souvenirs marquants !

Reply
babymeetstheworld 13/02/2016 at 8 h 43 min

il y en a plein d’autres à rajouter, j’ai fait court haha

Reply
Gonzomaroc 08/02/2016 at 20 h 27 min

Ah ah j’ai bien ri j’avoue, chapeau en tout cas, vous êtes des aventuriers, moi qui rentre déjà épuisée d’un week-end avec un seul bébé dans un chalet dans une destination exotique…le pays basque, quoi! : D
J’aimais voyager partout avant d’avoir un petitou mais maintenant, rien que l’idée de prendre l’avion avec lui me stresse, à tort sans doute! En tout cas très sympa cette idée d’article

Reply
babymeetstheworld 13/02/2016 at 8 h 44 min

quand l’envie se fera plus forte que les peurs tu ne te poseras pas autant de question c’est sur 🙂

Reply
Le Monde de Ny 08/02/2016 at 21 h 46 min

Haha je porte le même prénom que toi donc je compatis. Mais où je fais encore plus fort (façon de dire !) c’est que mon homme s’appelle Willy… je te laisse aller voir la traduction: nous on ne peut même pas envisager d’aller dans les pays Angelo saxons sous nos vrais prénoms…. ou alors pas ensemble !hihihi

Reply
babymeetstheworld 13/02/2016 at 8 h 45 min

olalala en effet !!!!!!!! n’appelez pas votre fils Richard surtout ! ( surnom dick la-bas haha)

Reply
Mes pires anecdotes de voyage #1 – Le blog de Yeude 03/04/2016 at 20 h 02 min

[…] y a peu, Fanny, du blog Baby meets the world, a publié un billet sur ses pires anecdotes de voyages. Après avoir lu ses lignes, je n’ai pas pu m’empêcher de partager avec vous mes pires […]

Reply
Philippe 25/05/2016 at 21 h 12 min

Le pire du pire!!
Lors de nos vacances en Tunisie , le bus a laissé les clients tous dans des hotels luxueux , il ne restait plus que nous dans le bus lorsque celui ci s’engage dans un petite rue , le chauffeur nous demande de descendre dans un hotel 3*
La honte de ma vie , un cadeau pour ma femme , un hotel avec vue sur une décharge .

Reply
Les 4 pires choses qui peuvent arriver en voyage - AlloLitige 24/10/2017 at 23 h 04 min

[…] en matière de voyage. Et pourtant, ce qui semble insurmontable sur le moment finira pas devenir vos meilleures anecdotes […]

Reply

Leave a Comment