Home Expatriation L’inscription à la maternelle le dilemme

L’inscription à la maternelle le dilemme

17/02/2015

En Septembre prochain Mister A ira à la maternelle ! 3 ans passés à vitesse grand V ! Mon tout petit rentre à l’école ! Pour le moment je ne pense pas vraiment à cette nouvelle situation mais plutôt ou vais-je inscrire mon petit à l’école …

Nous vivons au plein coeur de la ville dans un quartier plutôt populaire ou se côtoie expatriés de toute l’Europe mais aussi marocains, pakistanais et philippins. Il y a aussi quelques familles catalanes mais qui déménagent du centre pour la plupart quand leurs enfants rentrent à l’école

Mister A va à la crèche dans notre quartier. Une jolie crèche catalane, avec une grande majorité de petit catalan. Ça parle à 100% catalan. La crèche est a 5min top chrono à pied de notre maison et ça c’est top ! Bref nous adorons sa crèche. Il s’est fait beaucoup de petits copains et les dames de la crèche sont supers ! De plus il y a une grande cours de récré et ça dans le centre de la ville c’est un gros plus ! La première crèche privé ou il allait l’année dernière était toute petite et il y avait un petit patio.

Bref, on ne va pas le mettre à la crèche toute la vie et c’est pas plus mal vu le prix que ça coûte ! (290 euros tout compris)

Nous avons décidé de le laisser à la maternelle du quartier. Pour le moment c’est bien comme ça. On ne veut pas trop lui changer ses habitudes. Par contre à l’entrée au CP il ira dans l’école Française loin de la maison est hors de prix ( dans les 500 euros par mois. OUTCH.)

Dans notre quartier nous avons le choix entre 3 écoles publiques, 2 écoles privées. C’est ces dernières qui nous faisaient de l’oeil, elles sont à deux pas de la maison,  jolies, grandes cours mais voilà, y rentrer s’avère compliqué.

L’école privé va nous coûter certainement cher et je vous avoue qu’on aimerait bien ne rien avoir à dépenser pendant ces 3 années (pour mettre un peu de côté avant l’entrée à l’école Française).

Reste donc les 3 écoles publiques me direz vous ! Mais voilà comme je l’ai dit plus haut nous sommes dans un quartier TRÈS cosmopolite. Dans une des écoles il n’y a quasi que des Philippins, dans l’autre des Marocains : ne voyez AUCUN racisme là SURTOUT. Je n’ai rien contre l’idée qu’il fasse sa maternelle la-bas mais voilà, après avoir discuté avec la directrice de la crèche il s’avère que quasi aucune famille catalane n’y mettent leurs enfants. Les petits qui y sont ne vont pas à la crèche avant et ne parle donc pas la langue Catalane ni l’Espagnole. J’ai donc peur qu’il perde son catalan. Que les professeurs ne puissent pas introduire la langue facilement en classe et que Mister A se sente perdu fasse à ses petits camarades de classe qui parleront entre eux dans la langue de leur pays. Je me trompe peut-être mais c’est si important la première expérience à l’école … J’aimerai qu’il retrouve au moins 1 ou 2 de ses copains de crèche et à la réunion aucune famille ne voulait mettre son enfant en publique … La dernière école publique est à 15 minutes à pied et le papa est plutôt conrte à l’y mettre à cause de ça pourtant c’est celle que j’aurai préféré

DILEMME !

Alors nous allons quand même aller aux portes ouvertes de chaque école, se renseigner sur les tarifs des écoles privées mais le temps est compté, fin Février il faudra choisir !

L'inscription à la maternelle le dilemme

L'inscription à la maternelle le dilemme  L'inscription à la maternelle le dilemme

 

Une école privé juste derrière chez nous

Et vous comment ça se passe pour les inscriptions ? Bonnes et mauvaises expériences ?

À lire ou relire

10 comments

bebe gigote 17/02/2015 at 10 h 36 min

Ici aussi on s’est posé la question. Loustic rentre également à l’école en septembre prochain. Il a fallu faire les inscriptions dès le mois d’octobre ! L’école publique est juste derrière chez nous. Je vois la cour de récréation du jardin ! mais pour diverses raisons on a finalement opté pour le privé où il faut prendre la voiture et galérer pour se garer. La scolarité est à 1100 euros l’année sans la cantine. Pour un petit garçon de 3 ans, ça fait cher ! mais bon, on veut le meilleur.

Reply
mamanpouleetpapagateau 17/02/2015 at 13 h 35 min

Hello, je lis ton blog depuis un moment. Je ne commente pas souvent.
J’aurai tendance à dire que c’est une question universelle. J’habite en région parisienne. Je ne suis pas dans les coins chics mais c’est pas la zone non plus. Il y a une grande mixité sociale. Pour la maternelle, beaucoup de parents, membres du corps enseignant, nous ont indiqué que ce n’était pas gênant en maternelle. Surtout la première année. Le vrai problème, c’est après (l’école primaire). En fait, ici, le problème commence à se voir en grande section (inégalité mon amour). Tout ceux dont les parents ne prennent pas trop le temps de leur lire des histoires ou qui n’ont pas un bon français, c’est dure dure.

En petite section, ils sont de grands bébés et le langage bébé est universel ! Il saura se faire comprendre et vice-versa. Après effectivement, il faut s’assurer de l’équipe, de leur méthode. Il faut que vous ayez confiance en eux. C’est le plus important.

Reply
Pimpiche 17/02/2015 at 13 h 50 min

Ici mes 3 enfants dans le public…les 2 grands en CHAM (classes horaires aménagées musique) et ça c’est le top !! Ça veut dire collège avec le programme classique + 2 am / semaine au conservatoire avec orchestre,cours particulier,formation musicale,chorale et musique d’ensemble !! Ça demande beaucoup de travail mais c’est génial ! La petite dernière (3 ans bientôt et demi) va dans une école publique aussi mais pas de notre quartier car pas pratique pour amener tout le monde le matin… De plus notre école n’est vraiment pas top. Donc dérogation. Ça implique aussi de prendre la voiture mais voir ses enfants dans de bonnes écoles est plus important que de passer un peu plus de temps dans le trajet

Reply
julesetmoa 17/02/2015 at 14 h 59 min

Public ou Privé la question ne s’est pas posé pour nous. L’école est juste derrière chez nous, petite(en nombre d’enfant). Par contre, les questions vont se poser avec la réorientation de Jules (quoi qu’on nous laissera pas forcément le choix).
Difficile de se mettre à ta place car le fait d’être « étrangère » dans un pays étranger change la donne par rapport à nous. J’aurais envie de dire comme MamanPoule, petit il ne devrait pas y avoir de soucis mais dès la GS ca va se compliquer.
Bon courage pour ce choix difficile <3

Reply
annamoon 17/02/2015 at 15 h 03 min

pas de prise de tête pour nous -> elle ira a l’école public la ou elle est sectorisée. Si petit je ne vois pas l’intérêt du privée mais peut être que je me trompe:) Mais si j’étais à l’étranger en effet la question se poserait davantage c’est certain

Reply
Chez Pat' 17/02/2015 at 22 h 21 min

tu sais ou ses petits copains iront l’année prochaine?
on s’est posé la question aussi, mais finalement l’ecole publique dont on depend à l’air bien, donc elle ira là bas. on verra bien… bouhhhh, ils sont grands nos bebes !!

Reply
sejamos 18/02/2015 at 10 h 05 min

coucou, si ça peut te rassurer niveau communication, la barrière de la langue n’en n’ai pas une pour les petits. mr A échangera sans probleme avec les autres enfants, peu importe la langue ( il risque juste de devenir sacrément polyglotte!) . mais la question de la perte du catalan: peut -etre que il peut etre maintenu au parc, avec ses copains de la crèche?
bon courage dans ce choix cornélien!

Reply
Lucie Chipounette 19/02/2015 at 10 h 41 min

Nous la question ne se pose pas … y’a une école publique (près de chez nous) et une privée (plus loin), s’il n’y avait pas eu de place en publique (nb de places limitées pour les 2 ans), on aurait essayé l’autre …
C’est une bonne idée de faire les portes ouvertes, et puis, je pense que tu sauras laquelle tu préfères assez vite, celle où tu sais qu’il sera bien.

Reply
panaka62 20/02/2015 at 20 h 40 min

ah oui, pas facile de choisir… on a inscrit Olivia en public, juste à coté de chez nous. ça nous convient très bien, le petit fils de la voisine (qui a 6 mois de plus) y est, on a la fille d’un collègue de travail de mon homme qui est dans sa classe. ça m’a rassurée tout ça… l’école privée, pourquoi pas mais c’est classique catholique, et pour les petites classes, à part le fait qu’il n’y ai pas de grève je ne vois pas l’intérêt… sinon, qu’est ce que j’aurai aimer qu’il y ai une école avec des classes bilingue anglais !!! (le breton est bien implanté, et on n’en voit pas l’intérêt)

Reply
miss_acacia 27/02/2015 at 18 h 30 min

quand il y a une grande mixité culturelle c’est super, ça ouvre les esprits, s’ouvrir aux autres c’est important en maternelle mais le hic c’est le retard dans les apprentissages car le but c’est de renforcer la langue et quand les enfants ne la parlent pas du tout en entrant à l’école il y a beaucoup de boulot pour les enseignantes, aussi douées soient elles ! du coup un écart de niveau apparait entre les enfants à l’arrivée en cp.
et l’arrivée à l’école c’est aussi le moment pour la maman de rencontrer du monde, si possible de son quartier, et quand il y a le barrage de la langue pas facile de faire des rencontres ! c’est important de pouvoir faire confiance aux mamans des amis de ses enfants, pouvoir les confier si on a du retard pour venir les chercher, et j’en passe ! du coup a mon avis il faut aussi choisir une école ou on pourra se faire des amis 😉
bon courage dans ce choix qui ne me semble pas si anodin a prendre

Reply

Leave a Comment