Home Vie de maman Une fois les touristes partis…

Une fois les touristes partis…

14/09/2017

 

Les touristes sont un peu partis, la ville commence de nouveau à respirer, il fait plus frais, on est moins bousculé. L’école a repris et on redécouvre les rues tôt le matin, quand tout le monde est encore un peu endormi, quand le sol est encore un peu mouillé de la pluie et l’humidité de la nuit. 

L’air est plus léger, c’est agréable de se balader et de prendre le temps pour aller jusqu’à l’école. On est pas pressé. L’après-midi, il fait encore bien chaud, on est encore loin d’en avoir vraiment fini avec l’été, mais on sent tout de même que le fond de l’air est frais. 

On commence tout doucement à préparer les prochaines vacances, à organiser les sorties extra-scolaires, à faire les derniers petits achats pour la rentrée. Un nouveau maillot de bain pour ses premiers cours de natation, des crayons aquarelles qui se transforment en peinture au contact de l’eau. 

On recommence à remplir les placards de goûter pour toujours en avoir après l’école. Le soir, on ressort une petite couette légère même si les pyjamas sont encore au fond du placard. On ferme les fenêtres à partir d’une certaine heure, mais on les réouvre en grand une fois que nous sommes tous levés. 

Une année de plus à Barcelone, la dernière année en maternelle, la première aussi. Et toujours cette petite vie au ralenti, rythmée par le soleil toujours présent, les sorties au parc après l’école, les couchers le soir qui prennent des heures et les balades le week-end, à découvrir encore et toujours la ville. Barcelone.

.

Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...  Une fois les touristes partis...

 

À lire ou relire

6 comments

Evelyne Untibebe family 14/09/2017 at 10 h 31 min

Joli article et très jolies photos ! 🙂 <3

Reply
julesetmoa 14/09/2017 at 10 h 34 min

hum ca donne vraiment envie de déménager. Nous ici c’est pluie et froid … limite tu hésites à rallumer le chauffage (c’est pour dire). Merci pour cette bouffée de soleil 🙂

Reply
Alicia 15/09/2017 at 11 h 03 min

Très jolies photos !
La touriste que je suis aime tellement Barcelone, j’espère que cette année nous y retournerons !

Reply
babymeetstheworld 19/09/2017 at 8 h 21 min

<3

Reply
Aurélie Les folies d'Oly 17/09/2017 at 10 h 31 min

Bravo pour tes photos, elles sont superbes!

Reply
babymeetstheworld 17/09/2017 at 18 h 21 min

oh merci beaucoup Aurélie 🙂

Reply

Leave a Comment