Home Vie de maman Travailler de la maison, qu’est-ce que ça change ?

Travailler de la maison, qu’est-ce que ça change ?

25/09/2017

Un peu plus de 5 ans en entreprise, 2 ans de congé pour m’occuper de bébé luciole et puis en février dernier, j’ai dû reprendre le travail ! J’avoue que l’idée me plaisait assez, après 2 années passées à la maison.

Je ne suis jamais vraiment restée inactive. Très vite après la naissance de Mister A et pendant mon congé maternelle j’ai crée ce blog et je m’y suis mise à fond. Impossible de passer mes journées rien qu’à pouponner, et faire les petites choses du quotidien. Il me fallait faire à côté quelque chose de constructif pour moi, mais aussi pour passer le temps et m’apporter autre chose que les petites choses simples du quotidien.

À la reprise du travail, j’ai continué en parallèle. Toujours avec autant d’assiduité. Même si le blog ne me permet pas d’en vivre, il m’apporte désormais un bon complément sur mes revenus mensuels. Pouvoir gagner de l’argent en faisant quelque chose que j’aime, c’est vraiment top ! À côté de ça, j’ai commencé quelques missions en community management.

.

Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?

.

 Alors contrairement à l’idée initiale de retravailler en entreprise après mon congé de deux ans je, me suis mise à travailler en free-lance. Il y a des hauts et des bas, forcément, et aujourd’hui, c’est cela que j’ai eu envie de partager avec vous !

.

Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?  Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?  .
Les –

– Je ne sais jamais de quoi sera fait mon mois. Tout dépend des contrats, c’est assez aléatoire. 

–  Il est possible de perdre un contrat du jour au lendemain. Je pense donc qu’il vaut mieux en avoir plein de petits plutôt qu’un gros. En juin, j’ai perdu mon plus gros contrat, heureusement, c’est arrivé juste avant les vacances scolaires donc au final ce n’était pas plus mal.
– Toujours à l’affût des mauvais payeurs, devoir sans cesse bien regarder si les paiements sont faits et être régulier dans ses comptes. Chose que je ne faisais pas en tant que salarié étant donné que je savais ce que j’aurai à la fin du mois et surtout la date de paiement !
– Se sentir parfois un peu coupé du monde. J’avoue que l’idée d’avoir des collègues avec qui parler me manque un peu. Oui, je sors toujours avec mes amis, mais ça n’est pas pareil. Pouvoir sortir de chez soit, rencontrer de nouvelles personnes, c’est chouette aussi !
– Faire preuve de motivation à toute épreuve, parfois j’ai juste envie de ne rien faire et me prélasser sur le canapé, mais non, il faut travailler et je n’ai « personne » derrière mon dos pour me motiver les jours où j’en aurai le plus besoin !

– Je ne décroche jamais vraiment, je n’ai pas d’horaire, je ne connais pas les week-ends et je n’ai jamais vraiment de « vraies vacances » ! Il faut que je sois toujours connectée !

– Parfois, je ne travaille pas vraiment aux yeux des autres. « Elle fait ses petits trucs quoi ». On me sollicite à tous moments sans forcément pensé que non, maintenant la tout de suite il faut que je boucle certaines choses !

Les +

– En tant que maman, c’est juste l’idéal. Je peux planifier mon emploi du temps, travailler le soir si je n’ai pas eu le temps dans la journée.
– Je peux prendre des vacances quand je veux sous condition d’avoir un ordinateur.
– Je n’ai personne derrière mon dos vraiment, je suis plutôt libre du moment que je rends mon travail à temps.

.

Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?  Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?  Travailler de la maison, qu'est-ce que ça change ?

.

 

Pour le moment avec la jambe cassée de bébé luciole tout est un peu au ralenti. Je fais ce que je peux, quand je peux. Heureusement que j’ai cette situation qui me permet de m’en occuper, sinon il aurait fallu prendre une nourrice, mais à quel prix ?! Je ne sais pas de quoi les prochains mois seront faits. Être free-lance et travailler de la maison n’est pas forcément la situation idéale pour moi même si ça me convient parfaitement pour le moment, les enfants sont petits, je peux être la pour eux à tous moments et ça, ça n’a pas de prix ! 

Et vous, maman au foyer, free-lance, en entreprise ?! 

À lire ou relire

16 comments

Olive Banane 25/09/2017 at 10 h 16 min

Je repars en free lance 🙂 on va voir si je tiens :p

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 21 min

je te le souhaite ! Quoi de prévu ?!

Reply
Yeude 25/09/2017 at 11 h 18 min

Freelance également, mais je ne travaille que pour une seule agence de communication. C’est elle qui me file les contrats et me paye. J’ai fait le choix d’avoir des horaires, en gros, je peux vous consacrer tel nombre d’heures par semaine, pas plus ! Parce que cela a viré au n’importe quoi cet été. En gros, je n’avais pas de garde et je me suis retrouvée avec une tonne de boulot en Juillet, impossible à gérer avec la gamine dans les pattes. Je bossais la nuit, les week-ends, tout le temps. Je n’arrivais pas à m’organiser. Du coup, je travaille moins, mais mieux depuis Septembre, même si je déborde encore très souvent !

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 21 min

Ah c’est bien aussi qu’un seul client ! tu fais quoi exactement ? biz

Reply
Yeude 26/09/2017 at 18 h 54 min

Création de sites vitrines et marchands (WordPress et prestashop), rédaction de contenu, référencement, et ponctuellement comunity manager sur Facebook (mais c’est rare, c’est pas truc). Et malheureusement, j’ai du gérer l’après hacking sur deux sites marchands (la tonne de boulot en Juillet)… Restaurer le site, nettoyer le serveur, sécuriser autant que possible avec mon maigre savoir, parce que ce n’est pas du tout ma spécialité, mais bon, je m’en suis sortie… En gros, tout ce qui est plutôt technique.

Reply
LuciledeGuinzan 25/09/2017 at 12 h 20 min

J’étais déjà en freelance avant la naissance de mon fils. Ce n’était pas vraiment un choix de toute façon, je suis traductrice dans l’édition et c’est le seul moyen de faire ce métier. Mais j’avais fait mes études dans cette optique en pensant bien que je voulais avoir des enfants et que je ne voudrais pas travailler « normalement » comme le font certains parents et donc voir trop peu mes enfants à mon goût. Je me reconnais dans tous tes moins et maintenant que j’ai mon petit chat je vois bien qu’heureusement que j’ai choisi ce statut car il me permet effectivement de continuer à bosser sans me mettre vraiment au foyer !

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 20 min

Oui c’est tout à fait ça ! Tu traduits en quelle langue ?

Reply
LuciledeGuinzan 29/09/2017 at 22 h 56 min

Anglais et espagnol vers le français ! Enfin dans les faits c’est 99% d’anglais car c’est bien sûr la langue la plus demandée dans les maisons d’édition. A mon grand regret d’ailleurs car c’est dur d’entretenir mon espagnol du coup ! Il faudrait peut-être que je vienne m’installer à Barcelone 😉 C’est en tout cas un rêve qui reste dans un coin de ma tête, un jour peut-être !

Reply
Emmanuelle CM 25/09/2017 at 17 h 25 min

Actuellement, je n’ai pas d’emploi mais pour être honnête, j’aimerais beaucoup être à mon compte. Je pense que travailler chez moi me plairait, cependant pour l’instant en tout cas je n’ai pas de titre me permettant un tel choix. Ton article est intéressant. Bien sûr, travailler à la maison a des avantages et des inconvénients. A chacun de voir ce qui est possible et ce qui lui convient le mieux.

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 19 min

C’est ça ! Ça dépend de la situation aussi, j’aimerais faire du coworking mais je ne gagne pas assez pour le moment !

Reply
Weena 25/09/2017 at 17 h 42 min

Étant mère au foyer avec le projet de me lancer en auto-entreprise, je reconnais bien là les – , mais j’avoue que n’ayant pas de contrainte de salaire, travailler à la maison me permettra de conserver tous les avantages d’être au foyer pour notre vie de famille … maintenant, il faut que j’arrive à organiser mes journées pour faire tous ça

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 19 min

Oui avec un peu d’organisation ça le fait ^^Bon courage 🙂

Reply
Jessica 25/09/2017 at 21 h 13 min

J’aimerais beaucoup travailler de chez moi mais pas encore, tout vient à point à qui c’est attendre

Reply
babymeetstheworld 26/09/2017 at 9 h 18 min

Je te le souhaite au plus vite alors 🙂

Reply
Nestah | The Green Mousse 26/09/2017 at 9 h 24 min

Hello! Pour moi c’est la dernière ligne droite, dernière année d’études. J’ai hâte d’entrer pleinement dans le « monde » mais je sais que la sensation de sécurité des études me manquera peut-être. Être en free-lance ça apporte tellement de choses mais aussi certainement des frayeurs…
Bel article en tout cas 🙂

Reply
Meenah 09/10/2017 at 12 h 56 min

Ce serait un de mes plus grands rêves de travailler de chez moi d’être dispo pour les enfants.
Je suis maman au foyer donc disponible pour les petits, mais avoir quelque chose à côté qui me ferait un petit revenu ce serait top.
Malheureusement quand je veux me lancer et prendre ce statut, je lis/on me dis toujours quelque chose qui m’en dissuade …
Je ne sais plus quoi penser, on lit pourtant que c’est hyper simple d’avoir de ce statut et d’un coup on te parle de charges, de comptable, etc … du coup ça me semble hyper compliqué … Bref, on verra …

Reply

Leave a Comment