Home Vie de maman Tenter en vain de faire face à ses crises

Tenter en vain de faire face à ses crises

11/10/2017

 

Depuis toujours, bébé luciole est compliqué. Il a toujours beaucoup pleuré, il nous en a toujours fait voir de toutes les couleurs. En parallèle, c’est un petit garçon ultra mignon et attendrissant. Un petit diable au visage d’ange…

Il a toujours eu un caractère assez fort. Il sait ce qu’il veut, et ce qu’il ne veut pas. Il peut se mettre dans des états pas possibles pour des choses qui n’en valent vraiment pas la peine.

Bébé luciole n’écoute pas, quand il est en moment de crise peu lui importe à part faire le plus de bruit possible. On a beau essayer de le raisonner en vain. Il ne veut rien savoir, rien entendre. Ces moments sont très compliqués à gérer car ils sont imprévisibles, ils peuvent arriver à tout moment et nous ne sommes jamais à l’abris que tout dérape d’une minute à l’autre. Mi-ange, mi-démon…

.

Tenter en vain de faire face à ses crises

.

Je me sens très souvent bien démunie face à ses crises. Je ne sais jamais vraiment comment réagir pour qu’il se calme. De plus ça arrive souvent dehors, aux yeux de tous…

J’ai donc adopté 3 différentes méthodes que je teste en fonction du lieu, du moment, de ma patience, le pourquoi de la crise et le niveau de crise. On dirait un mode d’emploi ! À vrai dire même si j’arrive à le prendre parfois à la rigolade, j’avoue que cette situation me fait énormément douter sur mon rôle de maman et si je fais les choses aux mieux.

L’indifférence

C’est la plus compliquée pour moi, mais c’est dans doute celle qui marche le mieux. Cependant, les crises ont tendance à être plus intenses même si plus courtes, évidement un de ses buts, c’est attirer mon attention et me faire réagir. La ça ne marche pas alors j’ai l’impression que ça le fruste aussi. Je le laisse revenir vers moi quand il est enfin calmé. En général, je prends vraiment sur moi pour ne pas craquer. C’est difficile de le voir se mettre dans tous ses états et tenter de tout démolir autour de lui en faisant mine de ne rien voir…

La colère

Et oui, forcément, je suis comme tout le monde, je perds patience et il m’arrive de crier aussi fort que lui. Dans ces cas la, il peut se calmer directement, légèrement effrayé par le faite que moi aussi, je peux m’énerver. Bien évidemment la plupart du temps ça repart de plus belle. Dans ces moments la, je le mets dans sa chambre, il ressort, je le remets… Bref, ça peut durer très longtemps.

La communication

Pour cette dernière, il faut impérativement que ça soit dans un moment ou ma patience est à son top ! Comme je le disais plus haut pendant ses crises de colère, il n’écoute strictement rien hélas. Je tente en vain de le calmer, de lui parler, de le rassurer, de dériver le problème de base, de lui changer les idées. Cette méthode me prend toute mon énergie et me fatigue plus qu’autre chose, car ma patience est mise à rude épreuve quand il serait plus simple de tout simplement le coller dans sa chambre jusqu’à ce qu’il se calme ou alors l’ignorer tout simplement.

Il n’y a pas de méthode idéale, car tout dépend de l’enfant, du parent et du contexte. Je n’attends pas de solution miracle, j’espère juste qu’avec le temps, il s’apaisera, que je trouverai peut-être d’autres moyens de contourner les crises, qu’il sera moins frustré, que je serai plus disponible… Je ne sais pas.

Ce que je voulais souligner aussi, c’est que j’entends malheureusement bien trop souvent l’expression « mal élevé ». En plus d’être vraiment blessante, elle n’a rien de constructive. Bien évidemment qu’il est important d’éduquer ses enfants sur certains principes et bonnes bases, mais est-ce qu’un enfant qui fait une crise dans la rue, qui se roule par terre, qui mène ses parents en bourrique est forcément un enfant mal éduqué ? Mes deux garçons ont été éduqués en grande partie de la même manière, mais dès le début, j’ai bien vu que bébé luciole avait un caractère très fort et bien différent de celui de son grand frère. On pourrait être plus dur, lui mettre plus de barrière, mais au final, il est forcément comme il est et on ne le changera pas, même si on peut l’aider à gérer au mieux ses colères…

Tenter en vain de faire face à ses crises  Tenter en vain de faire face à ses crises

À lire ou relire

15 comments

Famille Barcelone 11/10/2017 at 7 h 23 min

Ah les colères ! Nous connaissons bien à la maison. L’une de nos jumelles est une experte… la douce et jolie Lou- Andréa rentre elle aussi dans des états de colère incroyable, c’est docteur Jeckyl et mister Hyde . Plus petites des livres comme Grosse Colère l’on aidait à mieux gérer. Nous avons eu recours au sac à colère dans lequel symboliquement elle dépose sa colère. Dessiner sa colère fonctionne pas mal non plus. Aujourd’hui elle peu à peu elle apprend à gérer sa colère, elle la sent monter et nous demande de la laisser seule pour la gérer ou demande un câlin… oui parfois un câlin en silence aide à chasser la colère.

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 53 min

Merci pour tes conseils 🙂 J’espère qu’il finira par s’apaiser, faut dire que le plâtre n’aide pas 🙁

Reply
Lemetais 11/10/2017 at 9 h 55 min

Ahhhh MERCI !!!!
Je me sens moins seule je vis la même chose que vous avec mon petit diablotin mimi …il passe du rire sourire à la colère…. vraiment difficile pour moi ….vendredi il est resté 25min en crise sur la place de mon quartier …. à hurler…
J’applique les mêmes méthodes que vous je doute énormément sur mes capacités et ma bienveillance de maman…
Ma nouvelles méthode je fais semblant de pleurer et me met les mains sur le visage il cesse de suite pour me  » protéger car c’est mon chevalier  » et nous pouvons enfin expliquer les choses…
Courage à nous pour les ccompagner dans ces moments

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 53 min

Oh tiens, je vais tenter ta méthode !

Reply
MissBrownie 11/10/2017 at 10 h 33 min

Comme toi, avec mon aîné, nous avions tout essayé … puis finalement j’ai appris à anticiper pour éviter qu’il fasse des crises et avec du recul, je ne suis pas certaine que c’était une bonne méthode. Certes, j’ai évité des cris en lésant parfois sa soeur et son frère mais à 13 ans, il a pris pour acquis certaines choses qui semblent difficile à changer maintenant, sauf avec un sursaut de lucidité de sa part.

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 54 min

Oui, c’est ça aussi qui me fait peur :/

Reply
Céline Poupouille 11/10/2017 at 13 h 02 min

Comme je comprends également. Mon fils, le petit deuxième fait aussi des colères (chose que sa soeur n’avait pas fait)
C’est vraiment dure de se sentir dépasser, voir même parfois de ne pas comprendre son enfant.
J’ai également de suite vue qu’il n’avait pas du tout le mêle caractère que sa soeur aînée.
Il a 2 ans et 3 mois bientôt… Ça va un peu mieux.
J’ai également adopté la méthode du « je ne vois rien » en me disant que les gens autour pouvaient penser que je lui laissé tout passer. Mais lorsqu’il fait l’énervé, qu’il crache, qu’il se roule par terre
.. Etc quand je lui explique il recommence en me regardant droit dans les yeux avec un sourire. Je l’ignore. Ça se calme assez vite et lui reexeplique que ça ne se fait pas. On passe à autre chose. Mais c’est pas toujours facile.
Courage, et persévérance

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 55 min

Ah ils se ressembles ! J’espère que ça passera vite pour toi aussi, en ce moment il est plutôt calme, un peu de répis

Reply
Olive banane 11/10/2017 at 17 h 07 min

comme je te comprends !
des fois j’arrive à rester ultra zen, des fois je fonds en larme (naaaaaase) j’avoue que quand je suis crevée je suis niulle pour gérer les crises ! tant qu’on continue à essayer c’est le principal !

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 55 min

t’inquiète, j’ai pleuré plus d’une fois aussi… !

Reply
Petit Ananas 12/10/2017 at 11 h 01 min

Petit M (mon premier) est exactement pareil…
Crier et se rouler par terre dans le supermarché parce qu’il n’a pas envie d’y aller ça ne lui fait pas peur! Il y a des jours où je suis heureuse de le laisser à la crèche (même si je l’aime hein). Ici aussi les mêmes méthodes que toi et franchement pas grand chose fonctionne. Ils parlent tous du terrible two alors j’attends… (il a deux ans et deux mois). Par contre s’il y a bien un truc que j’ai appris à faire c’est envoyer ch*** les gens qui se permettent de le juger ! Oui il faut être aimable mais il ne faut pas non plus jouer avec mes nerfs . Un petit « occupez vous de votre arrière train » ça ne mange pas de pain. Bon courage

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 56 min

Haha tu as bien raison !

Reply
julesetmoa 12/10/2017 at 15 h 29 min

Je t’ai vu faire avec ton loulou et franchement je trouve que tu assures ! Ne doute surtout pas de toi. MiniMoa nous fait de plus en plus de crises aussi (surtout depuis l’entrée à l’école). Je suis comme toi des fois désemparées. Elle n’écoute rien , n’en fait qu’à sa tête. mais je sais aussi que c’est une passade, qu’il faut que l’on s’accroche pour ne pas céder et rester linéaire face à lui. Pas toujours facile. Bon courage <3

Reply
babymeetstheworld 17/10/2017 at 21 h 56 min

merci ma belle <3

Reply
Brooke 24/10/2017 at 14 h 31 min

Lukas, mon petit bout de chou, a un an à peine, mais je redoute d’ores et déjà les crises. Je ne saurais vraiment pas comment les gérer, j’ai beaucoup de mal à me montrer autoritaire lorsque je vois sa petite bouille. Je vais tenter d’adopter l’approche qui marche le plus et rester indifférente. 🙁

Reply

Leave a Comment