Home Vie de maman Son intolérance aux PLV. quand allaiter n’est plus un choix

Son intolérance aux PLV. quand allaiter n’est plus un choix

31/03/2015

Souvenez-vous, on a vécu deux mois terribles. Un bébé qui hurlait bien trop souvent, qu’on ne pouvait pas poser et qui était rarement souriant, rarement serein. Il se tortillait, pleurait et dormait peu. C’était un enfer. L’impression de ne pas pouvoir si savoir comment l’apaiser, regarder cette petite chose souffrir sans rien pouvoir faire …

Et puis un jour on a craqué fasse à la puéricultrice et la pédiatre qui disaient qu’un bébé ça pleure beaucoup, qu’il a de fortes coliques, qu’il faut laisser le temps au temps. C’est sur des coliques il en avait mais quelque chose d’autre clochait. Mais quoi ?

Ma pédiatre a diagnostiqué très vite une intolérance aux PLV et m’a dit de ne plus consommer de laitage et produits à base de lait. Quelques jours après j’ai découvert mon bébé. J’ai découvert mon bébé Luciole un jour, un matin, comme ça du jour au lendemain. J’ai découvert un beau bébé souriant et heureux, apaisé et calme. un bébé au regard pétillant. Mon bébé !

1 semaine après nous nous rendions chez l’ostéo qui nous a confirmé qu’il souffrait beaucoup du ventre et qu’il fallait que j’élimine tous les produits à base de lait de mon alimentation. Y compris ceux qui pouvaient contenir des traces de lait. Un véritable challenge ! fini les gâteaux, les pâtisseries, les pizzas, les biscuits, le beurre…

Les débuts ont été durs. Je ne savais plus du tout quoi manger. J’étais un peu perdue. Je savais que mon alimentation pouvait faire souffrir mon bébé. J’ai donc scrupuleusement regardé toutes les étiquettes des produits que j’achetais, que j’avais à la maison. J’ai commencé à boire du lait d’avoine ou de riz.  J’ai acheté de la margarine. Je me suis fais des compotes de fruits pour le dessert … L’organisme met 1 mois à supprimer toutes traces de proteine de lait de vache dans le corps. Pendant 1 mois j’ai fait TRÈS attention mais pendant 1 mois j’ai eu un petit bébé luciole au top de sa forme, un véritable petit amour qui a commencé à nous faire des belles nuits et des bonnes siestes dans SON lit et plus dans MES bras !

Depuis 1 mois la pédiatre m’a dit de réintroduire des produits laitiers dans mon alimentation. Depuis un mois je teste, j’avance, je recule. Tout comme le comportement de bébé luciole. Quand je mange quelque chose qu’il ne va pas il pleure beaucoup, à mal et se tortille et ça peut durer quelques jours.  Les nuits redeviennent chaotiques, bref je retrouve mon bébé d’avant.

L’allaitement est donc une évidence. C’est mon lait qui est le mieux adapté pour lui mais du coup c’est moi à côté qui doit faire attention et trouver mon calcium ailleurs que dans les produits laitiers. Dire adieux aux chocolats aux lait et autres gourmandises. À mes desserts préférés et à la crème fraîche que je mettais un peu partout. Parfois c’est dure surtout quand nous sommes allés en France, quand nous allons au restaurant ou recevons des invitées.

Je ne pensais pas l’allaiter aussi longtemps. Si il n’avait pas son intolérance il serait déjà au biberon. C’est sur. Je tire mon lait pour me libérer quelques soirées mais jamais assez pour toute une journée. 100 ml c’est le maximum que je peux faire et il en veut au moins 150ml par repas …

Mon pédiatre m’impose l’allaitement sans vouloir m’en dire plus. D’après elle il a une courbe de poids spectaculaire grâce à mon lait alors point final. Je DOIS continuer de lui donner le sein en introduisant de temps en temps des produits laitiers. Mais je suis fatiguée. Fatiguée de devoir toujours faire attention à mon alimentation.  De ne pas pouvoir sortir sans mon bébé. De devoir me lever moi pour le nourrir quand il se réveille la nuit. Certain trouveront ça égoïste. On fait ce qu’il y a de mieux pour son bébé. J’ai fait ce qu’il y a de mieux pour lui pendant 4 mois 1/2. Je ne demande pas à stopper l’allaitement radicalement pour lui donner un lait artificiel sans doute dégueulasse au goût mais juste l’avoir sous le coude. Savoir que si j’ai besoin de partir souffler, m’accorder une journée à moi rien qu’à moi le lait sera la et pourra remplacer le temps de quelques biberons mon lait. De plus il s’énerve souvent au sein. Ça ne coule pas assez vite, il a de plus en plus de force et commence à me taper la poitrine quand il en a marre. Il me pince aussi parfois bref lui donner à manger n’est pas une partie de plaisir malheureusement … Je pense que l’allaitement c’est aussi beaucoup dans la tête. Je sens que j’ai atteint mes limites, ça se ressent sur ma production de lait j’en suis sûre …

La semaine prochaine je revois mon pédiatre. J’espère qu’elle me donnera le feu vert et une ordonnance pour un lait spécial, ou du moins fera un test pour savoir ou on en est. J’espère enfin y voir plus clair ! Car au final je ne sais pas exactement si c’est une intolérance ou une allergie. Il n’a pas d’eczema ou de rougeurs particulières.

Si vous aussi avez un bébé intolérant au PLV n’hésitez pas à me donner vos expériences et en attendant pour celles qui soupçonnent une intolérance arrêter radicalement tout ce qui contient des produits laitiers.

Je vous conseille cet article super détaillé qui vous dira ce que vous pouvez ou pas manger ainsi que ce site qui propose plein de chouettes recettes sucrées pour les fringales sans PLV !

Son intolérance aux PLV. quand allaiter n'est plus un choix

À lire ou relire

37 comments

Sarah 31/03/2015 at 22 h 10 min

C’est courageux de reconnaitre que ce n’est pas facile d’avoir un bébé allergique.Je ne peux pas vous aider, à mon regret,mon fils était allergique a toutes les protéines,une maladie rare très compliquée.Je sais combien il est épuisant de gérer une alimentation contraignante.Dites vous que par chance,ce sera fini dans quelques temps.
Votre bébé a une maman formidable,capable de connaitre ses limites,de savoir demander de l’aide aux professionnels et autres.Tenez bon,bébé va vite grandir,trop vite même.Un jour vous penserez avec nostalgie aux moments précieux et uniques que vous aurez partagé avec lui.
Courage et patience.A très vite,pour de bonnes nouvelles.Sarah.

Reply
MARIEH 02/04/2015 at 12 h 26 min

bonjour,
maman d’une petite fille allergique aux PLV ; diagnostiquée à ses 4 mois … tout comme toi j’ai du tout arrêter et changer toute mon alimentation pour qu’elle puisse grandir à travers moi. Ca a été difficile et long … d’autant que j’ai eu un allaitement long : 3 ans 1/2 mais je n’ai jamais laché.
Ma fille à maintenant 8 ans et est suivi par le même pédiatre allergo que depuis sa naissance. les allergies ont évoluées : plus d’allergie aux PLV mais aux fruits à coque.
Si besoin de conseils ou juste d’une écoute je suis dispo.
surtout ne perds pas patience …
Courage
Marie Hélène

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 00 min

merci Sarah 🙂 je suis passée au lait hydrolysé et je mixte avec l’allaitement, c’est mieux ainsi pour tout le monde 🙂

Reply
sandeelife 31/03/2015 at 22 h 14 min

Mon fils avait une intolerance aux PLV aussi bebe mais par contre je n’ai pas eu besoin moi meme d’aretter les laitages, la pediatre m’avait dit que ca dependait des niveaux d’intolerance. Cependant des qu’on l’a detecte il avait un lait de substitution sans PLV qui est franchement degueulasse. Mais je lui en donnais au moins 1 par jour pour qu’il s’habitue au gout au cas où. Matin et soir (et nuit) c’etait le sein jusqu’a 24 mois. Nous avons ré-introduit les laitages vers 15 mois en petites quantites pour commencer et plus de problemes. Par contre Il n’a jamais bu un biberon de lait demi-ecreme par exemple, il n’en n’a jamais voulu.

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 01 min

oui ça y est on a le lait spécial et c’est clair que ça pue ! il l’englouti quand même il adore 🙂

Reply
Lulu 31/03/2015 at 22 h 22 min

Bonjour,
Mon fils est allergique au PLV depuis sa naissance mais on l’a confirmé quand il a eu 4 mois. Il a du avoir des coliques avant vu que je mangeais des PL mais comme vous on pansait que « c’était normal ». Quand il a fait ses 4 mois on a voulu tester les yaourts pour bébé et qq jours après on s’est retrouvé avec un bébé plein d’eczéma. On a parlé à la pédiatre et on a fait le test du pactch qui a été positif, donc j’ai dû supprimer les PL de ma liste d’aliments. La pédiatre voulait que je réduise la quantité mais pas la totalité sauf qu’à partir de ce moment de que j’en mangais il faisais des poussés d’eczéma. Donc j’ai pris la décision de plus en consommer. Au début ça a été très difficile mais avec le temps je me suis fait, surtout qu’une fois qu’ils ont diversifié on se sent moins « esclave ». J’ai allaité mon fils jusqu’aux 18 mois mais quand il a eu 9 mois j’ai commencé à manger de temps en temps un morceau de fromage ou un yaourt mais pas plus de deux PL par semaine. Finalement je me suis très bien habitué à ce changement et actuellement je prend très rarement des PL car j’ai lu bcp de choses sur ses effets et suis moins fan. Contrairement à ce qu’on croit, le calcium des PL est mal assimilé par notre organisme donc pas d’inquiétude, il y a d’autres produits pour se ressourcer. Quand mon fils a eu 10 mois, j’ai commencé à lui donner du modilac expert riz le soir car je sentais qu’il voulait manger en peu plus et je pense que c’est le meilleur « lait » de substitution, il n’a jamais refusé son goût et n’a jamais été constipé. Bien-sûr c’est plus cher qu’un lait infantile classique mais on n’a pas le choix! Actuellement il a 22 mois et continue l’allergie aux PLV, il prend 2 biberons de modilac (le matin 270ml et le soir 240ml). Sa courbe de croissance est impeccable et il manque de rien.
Je sais que c’est difficile, surtout au début mais au final on s’adapte et on vit avec. Je vous souhaite une belle continuation à vous tous et n’hésitez pas à m’écrire si vous voulez savoir en peu plus.

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 03 min

merci Lulu pour ton témoignage <3
ma pédiatre m'a donné du nutriben en complément de l'allaitement, il dégomme ses biberons malgré que ça ne soit pas bon ! quand à moi je me sens plus libre du coup je prends plus de plaisir à lui donner le sein et ça va bcp mieux

Reply
Stéphanie 31/03/2015 at 23 h 04 min

Ma puce vient d’avoir 22 mois. 22 mois que je l’allaite mais on a découvert son aplv qu’à ses 10 mois. Elle a donc eu 10 mois de souffrance ! Tu as de la chance que ton médecin y est pensé car pour beaucoup, les plv ne passent pas dans le lait maternel…
Depuis que je suis en éviction, ça va beaucoup mieux. En bonne Normande, je consommais beaucoup de crème, de beurre, de yaourt, de fromage. Au début ça m’a manqué, et puis avec le temps, j’ai réussi à tout remplacer (sauf le fromage). Je ne me prive plus d’aller au resto et ma puce va très bien. Maintenant, yaourt et crème ont tendance à me dégouter. Je sais qu’à la fin de l’allaitement, je ne reprendrai pas la même alimentation qu’avant.
Pour répondre à ta question l’iplv n’existe pas mais c’est une allergie retardée si les réactions mettent plus de 24h à survenir.

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 06 min

c’est vrai qu’on s’habitue à manger différemment
tout comme toi je pense que je ne vais boire moins de lait mais du lait d’amande, et je mangerai moins de fromage etc …
en ce moment il boit en complément un lait spécial et ça va mieux 🙂

Reply
Nebullae 01/04/2015 at 8 h 55 min

J’ai aussi DES allergiques aux PLV à la maison… L’Homme d’abord qui est franchement allergique, on a mit un long moment à comprendre que c’était ça, lui ça le fait tousser et lui remplit la bouche d’aphtes. Même les traces de PLV le font réagir. Fils Ainé ensuite, elles le font tousser aussi, font trainer et intensifient ses rhumes, bébé il avait la peau très sèche mais je n’avait à l’époque pas fait le lien. Et enfin Mini qui a un an et que j’allaite toujours (parce que ça me convient, moi je trouve ça bien plus simple) il est presque aussi sensible que son père mais par contre lui pas de manifestations dans la sphère ORL, mais un RGO de folie.
Ta luciole a 4 mois et demi, d’ici 2 mois maxi tu vas commencer la diversification et ça sera plus leger. Enfin sauf la lecture des étiquettes qu’il faudra lire encore un bon moment si ce n’est toujours…
Tu ne peux pas avoir du lait sans PLV sans ordonnance ? Ici il existe le Modillac Expert Riz qui est sans PLV ni lactose…

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 06 min

vous n’avez pas de chance 🙁
oui ça y est on a introduit le lait spécial et ça va il aime bien 🙂

Reply
yo 01/04/2015 at 9 h 27 min

Chez nous c’est du lait d’amandes depuis qu’on a découvert son intolérance ! il adore ca, on prend soit du prémiamandes (maternisé) ou celui de la marque Bardo, ou il faut compléter en matières grasses… mais si c’est juste pour dépanner de temps en temps cela va très bien ! il y a tous les livres de valérie cupillard qui sont top pour des recettes sans lait : http://www.biogourmand.com/mes_recettes_bio.htm

C’est difficile à gérer, mais l’intolérance de mon fils a révolutionner mon alimentation et pour mon bien !

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 12 h 07 min

ah ça m’interesse, je note ! merci bcp !

Reply
Petit Bourgeon 01/04/2015 at 9 h 57 min

Bonjour,

J’ai découvert que mon fils est intolérant aux PLV également et ce fut aussi très difficile pour moi de supprimer tout le lait et de trouver de quoi manger pour remplacer les aliments habituels.
Je l’ai allaité 9mois mais ensuite je n’en pouvais plus des privations (et surtout j’ai été très mal entourée par les professionnels de santé, ça a joué…)
J’ai appelé les pharmacies de ma ville pour savoir si elles proposaient un « lait » en poudre adapté et à quel prix, car ceux-ci varient du simple au double sans raison ! Mon fils a donc longtemps bu du Modilac Riz qui nous coûtait à peine plus cher qu’un classique en supermarché, ça vaut le coup de faire une petite étude de marché.
En ce qui concerne ton allaitement c’est toi qui choisis, pour ma part je trouvais ça très pratique mais j’ai trop souffert des nuits à porter mon fils qui hurlait et des regards de mon entourage qui me suspectait de trop le couver alors que j’avais simplement constaté que je ne pouvais pas juste le poser dans son parc ou son lit puisque la position horizontale le dérangeait.
Nous avons surélevé son matelas pour le RGO que cela lui crée.
Aujourd’hui je me suis rabattue sur le fromage de chèvre que je trouve plus fin (bientôt le fromage végétal ? Pourquoi pas !)

Reply
Amandine 01/04/2015 at 12 h 43 min

Bonjour,
Quel courageux témoignage. Ce n’est pas facile de reconnaître et de dire que l’allaitement devient pesant…
J’ai également un fils allergique aux PLV. Il a été diagnostiqué à 4 mois lorsque j’ai introduit pour la première fois un LA (allaitement exclusif jusque là). Avant celà je faisais tout de même attention à mon alimentation en PLV car j’étais moi même allergique aux PLV étant bébé et c’est souvent héréditaire! J’avais un bébé aussi qui pleurait beaucoup qui se tortillait dans tous les sens, qui ne dormait que très peu et dans nos bras. Par dessus ça il a eu droit à un sévère RGO qui n’a été diagnotiqué que à 3 mois. Ben oui, c’est rien, un bébé ça pleure, ça à des coliques… Vous connaissez le refrain. Mais une maman sait quand son bébé ne va pas bien, et les mèdecin ferait bien de donner du crédit à notre parole. Bref, comme je devais reprendre le travail, mon fils a eu droit à du lait hydrolisé, c’est à dire pas bon et qui pu… si si je vous assure! Il n’en voulait pas, il préférait ne pas se nourrir, jusqu’à ce qu’on trouve celui qu’il acceptait. On a souvent perdu espoir, on été découragé, mais ce jour a fini par arriver et les tétées sont redevenues agréables!
Aujourd’hui il a 9 mois, je continue toujours à l’allaiter le matin au réveil, c’est notre moment qui n’appartient qu’à nous, notre moment de bonheur absolu! Il devient enfin vraiment apaisé et chut faut pas le dire trop fort mais ça fait 5 nuits entières d’affilées!!! (oui on a pas dormi vraiment pendant 9 mois)
Et je voulais aussi vous dire que le beurre (vous dites que vous êtes passée à la margarine) n’est pas une protéine mais un lipide donc il n’y a aucun soucis pour en consommer!
Bonne continuation à vous j’espère que vous trouverez ce qui correspond à vous et votre enfant!

Reply
babymeetstheworld 01/04/2015 at 15 h 03 min

merci beaucoup, votre commentaire me fait du bien <3

Reply
Aurélie 01/04/2015 at 16 h 15 min

Cela fait deux ans que nous vivons avec l’intolérance aux produits laitiers de notre fille 🙂 Et elle est toujours allaitée. Cela n’a pas toujours été facile mais le changement que vous décrivez entre votre « bébé d’avant » et votre « bébé d’après », nous le vivons aussi et ça donne du courage pour poursuivre. Au bout de tant de temps, il nous arrive de faire des écarts (que nous payons mais nous le savons et nous savons mieux gérer) Si cela peut vous aider, vous trouverez de nombreuses idées de menus sur les sites vegan ! Des mines d’or. Pour que ce soit plus facile à vivre, toute la famille est « sans produits laitiers » à la maison. Et ce régime nous a finalement fait beaucoup de bien à tous. Le lait d’amandes est fait maison, les pâtisseries aussi 😉 Ce « problème » d’intolérance est aujourd’hui une façon de redécouvrir notre alimentation. Mais, ça, c’est notre façon à nous de vivre l’intolérance alimentaire ! Je vous souhaite de trouver le meilleur équilibre possible entre les besoins de votre bébé et vos besoins à vous. Courage !

Reply
Séverine 01/04/2015 at 21 h 07 min

Bonjour !

Notre enfant a eu des intolérances, bébé. Je ne pouvais pas allaiter. Nous avons donc mené nos recherches et sommes passés au lait de châtaignes-jument de la marque Bardo’jum (on en trouve en magasin bio, en France), avec une mini pincée de spiruline en granulé + 1-2 gouttes d’huile d’onagre (je les mesurais avec un codigoutte), le tout dilué dans une eau légèrement tiédie. Vers ses 5-6 mois, ns sommes passés au lait d’amandes EMONDEES, toujours marque Bardo’jum, et tjs avec les mêmes suppléments que ns achetions.

Puis la marque bio prémi’chèvre et prémi-amandes sont sortis en magasin biologiques, et là plus besoin d’ajouter quoi que ce soit dans l’eau légèrement tiédie.

Si j’avais pu allaiter, je l’aurais fait. Les végétaliens trouve leur calcium dans les feuilles vertes foncées des légumes, les amandes et le sésame complet, les oranges, la poudre de caroube, les pois chiches… Pour l’allaitement, les femmes végétaliennes prennent un supplément en vitamine B12 , éventuellement en vitamine D3, il me semble.
Les protéines sont trouvées dans les feuilles de salades, et dans les fruits et autres légumes et céréales semi-complètes et complètes (riz etc) et les pommes de terre, par exemple.

Le défi quand on doit arrêter de manger des PLV c’est qu’on ne plus manger pas mal de choses industrielles. On apprend dont à faire plus soi-même et on s’ouvre à d’autres goûts : cuisiner avec de la margarine/huile ou mieux de la purée d’amandes à la place du beurre. Lait de chèvre ou lait de soja marche en cuisson pour les plats sucrés et salés. Sinon, il y a plein d’autres boissons végétales pour accompagner un bol de céréales.

Pour le chocolat, il reste le chocolat noir, et le simple chocolat à pâtisserie, car dans plusieurs d’entre eux, même si le cacao n’excède pas les 53%, il n’y a pas de lait dedans… 😉

Reply
babymeetstheworld 01/04/2015 at 22 h 26 min

merci beaucoup beaucoup je note tout !!! je vis en Espagne je sais pas trop si tout cela existe, il faut vraiment que je me renseigne. bébé est un gros bouffeur il aime tout ! les tisanes que je lui donne etc, a voir si il aimerait un lait différent du mien ! et pour ce qui est de cuisinier c’est vrai, je mange beaucoup moins de saloperie lol

Reply
Elise Dupont 01/04/2015 at 21 h 15 min

coucou !
Si ton bébé est iplv ou aplv, ne reste pas comme ça, ta pédiatre visiblement n’est pas au courant, mais il existe des alternatives, si tu veux essayer de te libérer un peu de l’allaitement.
Je te conseille le livre « Quels laires pour mon bébé » écrit par une naturopathe. Elle y analyse toutes les alternatives, et je pense que tu seras ravie d’apprendre qu’il existe des laits végétaux adaptés aux bébés (je ne parle pas de briques de lait de riz du commerce !! mais bel et bien de préparations équilibrées de très bonne qualité).
« Quels laits pour mon bébé ? » de Candice Levy

bon courage pour la suite !

Reply
babymeetstheworld 01/04/2015 at 22 h 24 min

je note merci beaucoup !! ma pédiatre me dit que ça sera pire etc et qu’il faut que j’y arrive pour mon bébé … bref je vais la voir la semaine pro pour voir ce qu’il en est

Reply
Elise Dupont 02/04/2015 at 8 h 06 min

Pire ? non je pense qu’elle a comme tout le monde des connaissances limitées dans ces laits de nouvelle génération 🙂
L’avabtage de ce livre c’est qu’il t’explique bien en détail tous les besoins d’un bébé, quelles alternatives, pour tout type de soucis, comment apporter les bonnes doses de calcum, comment prévenir les allergies futures, en se basant sur des études tout ca 😉
bon courage !

Reply
sophie 01/04/2015 at 21 h 42 min

Bonsoir ! Pas simple les bébés allergiques. Ma puce de 8 mois est aplv aussi, allaitée. L’éviction est difficile, mais j’ai fini par my faire avec le temps. Je n’arrive pas super bien à tirer mon lait (sûrement stress + mauvais tire lait, ça joue bcp). Du coup, lorsque je souhaite remplacer une tétée, on mélange lait de riz et céréales pour faire une bouillie qu’elle prends à la cuillère. Je suis pro allaitement, mais je comprends vraiment ce que tu dis,on a parfois besoin de passer la main… Pour pouvoir être sereine, j’ai fait un peu de réserves de lait au congélateur, et pour la nuit, j’ai installé un lit dans sa chambre afin de me rendormir avec elle lorsque je suis trop fatiguée. C’est parfois compliqué, mais même si les tétées sont difficiles (elle mange peu, veut voir ce qui se passe, puis s’énerve car le lait vient trop vite) on tient le choc. Si tu souhaites, il y a un groupe sur Facebook concernant l’aplv qui est plein de bons conseils, soutien et autres. Bon courage, et écoute toi !!!

Reply
babymeetstheworld 01/04/2015 at 22 h 23 min

merci pour tes conseils !!! je veux bien être ajouté au groupe 🙂

Reply
Chez Pat' 01/04/2015 at 21 h 46 min

courage ma belle ! l’allaitement c’est trés beau, mais pas quand on se sent forcée 🙁
pour la mini j »ai pas tres bien vecu le coté scotchée / seule a me lever / seule a pas sortir le soir / pas voir de vie sociale … et c’est pesant!
a l’arret de l’allaitement (finalement forcé par la reprise du boulot … et j’en été triste, va comprendre!) j’avais soupçonnée une intolérance aussi, mais finalement c’était pas ca!
j’avais en tout cas acheté en pharma un lait sans PLV au cas ou: t’as pas ca chez toi ? pourquoi tu testes pas?
en totu cas bon courage, j’espere que tu vas vite trouver la meilleure soltuion qui vous convient a tous les 2 <3

Reply
Charlie 01/04/2015 at 22 h 29 min

Aplv diagnostiquée a 3 mois, il en a 18 et je l’allaite toujours.j’etais végétarienne avant tout ça, maintenant je suis vegetalienne puisque l’on m’a détecté une intolérance aux œufs, heureusement pas dans la foulée. Les débuts d’eviction on été particulièrement difficiles et j’ai douté de mon allaitement quand il y a avait des accidents alimentaires. Et puis j’ai rencontré d’autres mamans, qui galère autrement avec le lait maternisé, d’autres qui courageusement se lancent dans une relactation. J’ai perdu du poids, j’ai eu faim et puis j’ai découvert la cuisine vegan et j’ai redécouvert le plaisir de manger, de cuisiner. Mon entourage est vigilant, par chance et j’ai pris le réflexe de tout vérifier mais c’est devenu une routine comme quand par conviction je vérifiais les étiquettes. Parfois je n’ai pas envie de donner le sein, je n’ai pas envie de me lever la nuit, je n’ai pas envie de m’interrompre encore une fois…..mais ils grandissent, et leurs besoins aussi. J’ai trouvé une autre manière de voir les choses, pour que ces moments me soient aussi bénéfiques et agréables qu’ils le sont pour lui. ( des livres un peu partout, du cododo…..)Ça ne veut pas dire que par moment ça ne m’ennuie pas, mais ca me rend l’allaitement agréable. Et je t’assure qu’ils grandissent vite et que leurs besoins s’attenuent vite aussi! Bon courage!

Reply
Julie 02/04/2015 at 8 h 12 min

Plein de courage. J’ai fait 2 ans d’éviction pour mon fils allergique aux plv (brebis chèvre soja également ce sont des allergies croisées). C’était tellement plus simple pour moi et mon fils de ne pas chercher un lait qui lui convienne.
Juste une petite précision : l’intolérance au plv est un abus de langage c’est en fait une allergie retardée aux plv. Ça passe bien souvent en grandissant le corps pouvant alors digérer ces protéines sans problème.
Il existe des la de riz comme le modilac riz ou le picot riz comme alternative

Reply
panaka62 02/04/2015 at 19 h 55 min

déjà l’allaitement est, au bout de 4 mois, pas un esclavagisme c’est exagérer, mais l’idée est là. Au bout de 4 mois, oui je te comprend, tu veux du temps pour toi. J’espère que ça ira mieurx dans les jours à venir, et que ce n’est pas une allergie. Je ne connait pas trop ce problème et j’espère qu’il y a des alternatives dans les laits artificielles pour Bébé. Et puis la diversification ne va pas tarder… ça va te soulager un peu… bon courage, bises

Reply
Fannie 05/04/2015 at 12 h 00 min

Bonjour, nous avons vécu la même chose avec des jumeaux. Ya pas de compet, on n’est pas tous égaux face à la fatigue et il vaut mieux anticiper que de craquer.
Ça me rend dingue que votre pédiatre vous oblige à allaiter, qu’est-ce que c’est culpabilisant quand on en peut plus… Il n’y a aucune obligation à garder ce médecin qui même si compétent, ne répond plus à vos besoins. J’ose l’expression, quand on est pas contente, « on change de crémerie  » hihihih
Consultez quelqu’un d’autre qui ne vous jugera pas mais vous conseillera et vous accompagnera avec bienveillance. Oui l’allaitement est le mieux mais oui c’est très difficile de renoncer aux PLV… On avait fait la transition avec le lait Neocate pour mes enfants. Lait spécial sans protéines de lait de vache ( ou autre animal puisque c le problème) Il est sur ordonnance, tous les médecins ne sont pas d’accord mais avant d’être totalement épuisée ou pire dégoûtée, il faut l’envisager.
Dernier conseil, ne réintroduisez pas trop tôt… Même si votre pédiatre le dit !!! C’est une grosse erreur et bcp de docs resortent ce qu’on leur a appris MAIS si VOUS, sa mère, la personne qui connaissez le mieux votre bébé constatez un moins bien et bien c’est VOUD QUI AVEZ RAISON.
Moi, j’ai trop écouté les médecins et fait souffrir de nouveau mes petits choux avec une réintroduction précoce… Qu’est-ce que j’ai regretté !!
A votre dispo par mail, je serai ravie de discuter plus de mon expérience et de vouq rassurer si je peux.
Courage, pour mes pious, c’est passé tout seul entre 2 et 3 ans 🙂

Reply
La revue de presse d’A tire d’Ailes (50) 09/04/2015 at 8 h 45 min

[…] témoignage d’une mère d’un bébé allergique aux protéines de lait de […]

Reply
camille 15/04/2015 at 20 h 03 min

Bonsoir!
Oh combien je me.reconnais et aurai pu ecrire exactement la même chose. Mon bébé pleurait beaucoup et on ne pouvais le poser, j’ai de moi même (après avoir parcouru des forums) arrête tous produits à base de lactose, et quelques jours après. J’ai découvert mon bébé,souriant, canaille ,faisant de bonnes siestes et des nuits plus correctes. Mais comme toi des fois je suis fatiguee , fatiguee physiquement et moralement,les courses deviennent un véritable enfer même si nous faisons déjà beaucoup nous mêmes; comme tu dis, être invité est pas facile alors parfois.je refuse…et aimerai passer la main. Le tire lait ça marché pas,je tire à peine 60 ml le soir,5heures après la dernière tetee donc pas moyen de passer la main du tout, ses tetees ne sont pas encore régulières la journée pour tirer entre deux, si je le fais, la tetee suivante est un.parcours du combattant: ça ne va pas assez vite pour lui il n’a pas la patience d’attendre entre deux réflexes et se met à taper le sein…
Bref,ce n’est pas gagne surtout si je recommencé à travailler car il faudra trouver une nonou qui accepte de lui donner à la tasse…
Mon fils.va avoir 4 mois et grandit très bien, la pédiatres m’aide dit de ne pas arrêter et confirme la probable intolérance au lactose. Mais me dit que les tests ne sont pas fiables si.petits.
Il faut que je lui demandé si elle.peut me faire une ordonnance pour du lait de jument.
Le moindre petit écart se fait sentir:ses douleurs reprennent,les nuits anarchiques aussi, la fatigue devient plus intense pour moi et donc ma quantite de lait produite aussi,les enervements à la tetee …
Mon fils dors dans son berceau à côté de mon lit et fini des fois avec mo , mon compagnon fait chambre à part depuis quelques temps,c’est vraiment dure.
Je compatie donc avec ta situation.
Courage courage!

Reply
babymeetstheworld 15/04/2015 at 20 h 32 min

on vit la meme chose !!!

Reply
camille 16/04/2015 at 11 h 13 min

Oui je crois bien!

Reply
babymeetstheworld 19/04/2015 at 7 h 06 min

jaurai pu écrire tout ce que tu dis ! maintenant ça va mieux, on a commencé un lait spécial hydrolisé et il aime ça ! du coup je me sens beaucoup mieux et lui aussi. les siestes c’est toujours pas gagné par contre, je vais tenter le polysilane ! bon courage à toi !

Reply
camille 19/04/2015 at 12 h 00 min

Ha contente pour toi!
J’espere que le polysilane pourra t’aider!
Je lui en met un peu sur la tetine et ca l’aide a s’ endormir l’apres mido.le matin j’ai essayé, peine perdue!

camille 19/04/2015 at 12 h 04 min

Courage a toi aussi! Il a passe sa deuxieme nuit dans sa chambre, nikel!il se réveille 1h plus tot pour la tétée mais bon, il dort mieux (je le reveillai en me couchant le soir) et moi aussi!

Reply
camille 23/04/2015 at 11 h 04 min

Pfiou on a essayé un peu de lipil de pregestimil…il n’en a pas voulu! Le lait de maman est meilleur!

Reply

Leave a Comment