Home Vie de maman Le terrible bébé luciole

Le terrible bébé luciole

19/10/2016

 

Le terrible bébé luciole

Avoir deux enfants ne veut pas dire avoir les deux mêmes. Oh ça je l’ai bien compris.

Mister A n’a quasi pas pleuré durant ses premiers mois de vie. Il miaulait gentiment, dormait, tétait, souriait.

Bébé luciole à brailler non stop ses premiers mois de vie. Il braillait, ne dormait pas, dévorait et braillait encore et encore.

Le terrible deux chez Mister A a été quasi inexistant. Je n’ai jamais connu les crises, les hurlements, les « non » à répétition, les caprices et les roulages par terre pendant des dizaines de minutes. Mister A a toujours eu son caractère, il a toujours été plutôt actif mais on a toujours réussi à éviter les grosses crises et à le raisonner. Encore maintenant je dois vous dire que c’est un bambin plutôt facile à vivre. Bien sûr comme chaque petit qui se respecte il lui arrive de nous faire des cinémas pour une glace refusée, un dernier dessin animé ou je ne sais quoi mais franchement ÇA VA !

Bébé luciole a un caractère impressionnant. C’est un diablotin qui a toujours su ce qu’il voulait. Il cogne, tape, hurle, se met en boule. Il mort, fonce, court partout et fugue à tout bout de champ.

 

Bébé luciole est né avec le terrible 2 ! Je vous laisse donc imaginer qu’à 1 mois de cette fameuse passade il est à fond ! On est en haut de la montage les gars et vivement qu’on en redescende moi je vous le dis !

Le terrible bébé luciole  Le terrible bébé luciole

Alors ça se caractérise comment chez lui ?

Déjà il est très lunatique. 1 minute il est tout sourire et la seconde d’après rien ne pas plus. Et vice versa. Un jour il ne veut voir que son père. Le lendemain c’est moi. Son père ne peut quasi jamais aller le chercher dans son lit après la sieste ou la nuit. Il s’agrippe de force à ses barreaux en hurlant pour ne pas qu’il le sorte. Quand je ne suis pas la il peut donc rester assez longtemps dans son lit avant de bien vouloir accepter de sortir enfin. Il me fait parfois le coup mais c’est rare. OUF !

Bébé luciole s’énerve très vite et contre tout le monde. Il ne faut pas être sur son passage ou oser lui dire non. De la on se prend des claques. Petits comme grands. Le week-end dernier je crois qu’il a tapé tous les enfants qu’il y avait au parc. À les faire pleurer même pour les plus grands. Mister A se prend des coups et se fait mordre. Parfois je vois bébé luciole courir la main en l’air après son grand frère. Ce dernier est d’ailleurs très très patient avec lui.

Pour mettre bébé luciole dans sa poussette c’est toute une histoire. Il se débat comme il peut. Lui mettre son manteau, ses chaussettes et ses chaussures peut prendre des heures.

Bref, vous voyez le tableau. Ça n’est franchement pas toujours évident mais on fait comme on peut. Je me plains souvent de lui, ça me permet de relativiser. À côté de ça il peut être tellement mignon avec sa bouille d’ange et ses longs cheveux blonds ( va d’ailleurs un jour falloir les couper !).

Alors je n’ai pas de solution miracle mais j’ai trouvé 2 ou 3 petites choses qui l’apaisent.

Je l’isole dans sa chambre. Il a le droit d’en sortir, je ne l’enferme pas mais dès qu’il commence à faire sa crise je le prends par la main ou le porte si il se débat et le laisse seul. En général il pleure et s’énerve un bon coup et revient tout sourire.

J’essaye tant bien que mal de ne pas le frustrer sans pour autant tout lui céder. Il faut trouver un juste milieu. J’essaye de m’enlever de la tête d’en faire un enfant parfait. À part nous frustrer ça ne sert pas à grand chose.

Pendant une crise j’essaye de le faire penser à autre chose, de lui faire oublier ce qui l’a rendu si énervé même si parfois il n’y a tout simplement pas de raison.

Et puis on parle, beaucoup. On lui explique et essayons de lui faire comprendre par exemple que ça n’est pas gentil de taper.

Quand il fait quelque chose de pas bien on lui dit que c’est son action qui n’est pas bien, pas lui. Par exemple : Ça n’est pas gentil de taper et faire mal au lieu de « tu n’es pas gentil de taper et faire mal ». Je pense que dit dans ce sens la évite qu’il finisse par penser qu’il est vraiment méchant !

Et puis surtout, je le félicite quand il est gentil. Je lui dis sans cesse qu’il est beau, j’essaye de le valoriser aussi car j’imagine qu’avoir la place du petit frère pénible ne doit pas toujours être évident.

Et vous le terrible 2 ça a donné quoi ?

Le terrible bébé luciole  Le terrible bébé luciole  Le terrible bébé luciole

À lire ou relire

8 comments

rima 19/10/2016 at 10 h 06 min

bjr, c’est pas tjrs facile. mais ce n’est qu’une phase surement. ma fille n’a pas vraiment eu le terrible 2. comme ton ainé, elle eté un bébé calme, ne pleuré presque jamais. toutes les phases se sont bien déroulées (sommeil, nourriture, marche, language, propreté….etc) mais elle eté três difficile a gérer entre 3 et 4 ans. refus de l’autorité..elle nous a fait sa petite crise identitaire!!! maintenant qu’elle a 5 ans les choses se sont apaisées. elle comprends bcp de choses. aime le partage et aller vers les autres, meme si elle est enfant unique. bon courage.

Reply
babymeetstheworld 20/10/2016 at 12 h 16 min

coucou ! oui c’est vrai qu’il y a toujours des périodes un peu plus compliquées que d’autres à gérer.

Reply
Olive Banane 19/10/2016 at 16 h 09 min

ahhhh le terrible 2.. Elle a 4 ans mais on est dans un vrai mix de tes deux enfants… Tantot adorable, tantot ingérable. Elle tape et hurle aussi. POurtant, je me mets à sa hauteur, je parle calmement, je tente de lui expliquer que non, on ne tape pas. MAis j’ai l’impression que c’est plus fort qu’elle. Tout a arrivant 95% des cas quand elle est très fatiguée.
A part gérer sur le vif et se dire que ca va passer… Que faire d’autre , sinon etre (le plus) zen (possible) ?

Reply
babymeetstheworld 20/10/2016 at 12 h 17 min

oui zen mais strict, un mix quoi et surtout se tenir à sa manière de faire les choses et ne pas changer de comportement car l’enfant va pas s’y retrouver sinon. pas évident !

Reply
Cam Memory 19/10/2016 at 16 h 27 min

Ahlala comme je me retrouve dans ce que tu écris…Notre 1er à 3 ans et demi, c’est un petit garçon très calme, avec un fort caractère quand même, mais qui a toujours été cool depuis sa naissance (pour dormir, pour manger, avec les autres…). Et puis nous avons notre petit numéro 2, il a 19 mois et c’est notre petite terreur à nous…on approche également des 2 ans fatidique mais il a déjà bien débuté sa crise d’opposition : il dit non, il crie, il tape…beaucoup… Alors on le punit, on lui explique mais c’est frustrant, on a parfois l’impression de n’avoir fait que ça de la journée! La pédiatre a dit qu’il fallait tenir bon… Heureusement il y a des supers moments où il nous fait bien rire, comme quand il nous tient de grande discussion dans la langue que lui seul connaît! En tout cas bon courage à vous!

Reply
babymeetstheworld 20/10/2016 at 12 h 18 min

on vit exactement la même chose !!! courage à vous aussi 🙂

Reply
Julie Podecolle 19/10/2016 at 21 h 40 min

Je dirai que le Terrible 3 est bien pire pour le moment chez nous, pourtant dès 18 mois il avait commencé à être pas mal. Mais à 3 ans, il a de la force, des manières de parler parfois très « sympa » (c’est MOI qui parle, c’est MOI qui dit, toi tu te tais… bah tiens). Il lance toujours des objets à travers la pièce (merci pour mon arcade sourcilière qui a explosé en vol), il court toujours autant partout mais super vite et en prime il ne fait plus la sieste : bref tu vois le tableau. MAIS bizarrement à l’école il est adorable et calme dixit la maitresse. Alors bon, j’essaie de relativiser 🙂

Reply
babymeetstheworld 20/10/2016 at 12 h 18 min

ARF ! je sens qu’on va en baver toute notre vie de toute façon. a y est on est foutu !!!!

Reply

Leave a Comment