Home Vie de maman Avant j’avais peur de lui

Avant j’avais peur de lui

09/01/2014

Avant qu’il naisse je me disais que je pourrai faire tout ce que je veux avec lui, me balader des heures, parcourir la ville avec lui en poussette, aller faire du shopping de temps en temps, m’arrêter en terrasse avec lui en tête à tête, aller voir mes copines bref ne pas changer MON mode de vie, car il arrivait dans MA vie.

Sauf qu’il a complètement tout chamboulé. Du moins je ne pensais pas que j’aurai peur. Un peu peur de lui.

Avant j'avais peur de lui

Très vite je n’ai pas osé m’aventurer seule en ville avec lui, prendre la poussette ou le porte bébé et me promener. J’avais peur qu’il pleure et que je ne sache le calmer. J’avais peur de ne pas y arriver. Alors je restais souvent dans mon quartier et j’attendais que le papa rentre pour aller en ville.

Jamais je ne serai rentrée avec lui dans un magasin de vêtements par exemple. 1 car ça n’était pas sa place et 2 car le faite qu’il commence à pleurer m’angoissais.

Longtemps je suis restée comme ça avec ce sentiment que je ne saurai contrôler ses pleurs si j’étais seule avec lui loin de chez moi.

J’avais hâte quand le papa rentrait le soir du travail. Passer un week end seule avec mon fils c’était hors de question, c’était trop, trop long. J’avais besoin du papa pour m’aider ou du moins plus pour sa présence. Quand j’y repense c’est dingue cette peur que j’avais de me retrouver seul trop longtemps avec mon fils. Pourtant je suis sa maman, pourtant j’aurai du mieux que personne savoir comment faire dans les situations ou il pleurait loin de chez moi.

Avant j'avais peur de lui  Avant j'avais peur de lui

Et puis j’avais aussi cette sensation que je devais tout faire pour lui. Je ne m’autorisais pas de regarder la tv quand il était réveillé. Jouant avec lui, l’emmenant au parc. J’avais l’impression qu’il était la dans ce monde car je le voulais, de là il me fallait faire les choses que lui aimait en m’oubliant un peu trop parfois.

La crèche, les babysitters, partir en vacances ou en week end sans lui était tout simplement hors de question. Malgré que dans un sens j’avais peur de ses réactions je voulais être prêt de lui à chaque instant.

Depuis j’ai appris aussi à lui imposer mes envies. Si j’ai envie de faire du shopping alors qu’il est avec moi je ne m’en empêche plus. Je ne me force plus à aller au parc à la première heure le samedi matin. Je le fais si j’en ai aussi envie mais plus seulement que pour lui. Si il pleure dans la rue ou quand je fais les courses et bien tant pis, au pire un crouton de pain le calme presque toujours !

Il m’arrive désormais d’allumer la TV quand il joue tranquillement dans son coin et de lire pendant qu’il prend son bain.

Désormais il a grandit, j’ai moins peur de lui et pour lui. Désormais je suis beaucoup plus épanouie. J’ai enfin appris à penser à moi parfois avant lui.

 

À lire ou relire

4 comments

Petite-Mam 09/01/2014 at 8 h 48 min

J’ai eu exactement la même sensation que toi, et ayant eu une deuxième puce j’avoue que je ne sors jamais seule avec mes deux filles, il faut qu’il y est quelqu’un avec moi, j’ai beaucoup de mal avec ça, je ne les ai jamais mise en crèche et parfois je regrette !

Reply
Maud 09/01/2014 at 8 h 55 min

Moi avec ma première j’avais 20 ans, je l’emmenait de partout, après j’ai eut un second et un troisième et là ça m’a posé plus de problème pour les emmener de partout avec moi. J’ai surtout peur du regard des autres, qu’on me regarde, moi la maman solo avec ses 3 mômes..

Reply
Anaïs 09/01/2014 at 9 h 06 min

Olala, je me retrouve tellement dans tes peurs du début. ça n’a pas duré très longtemps, environ 1 mois mais je n’osais pas sortir de peur qu’il pleure et que je ne sache pas le calmer !

Reply
laure de faire part naissance 22/01/2014 at 10 h 40 min

Une sensation de peur et d’ angoisse s’ installe surtout quand il s’ agit de notre premier enfant mais celà se passe au fil du temps et de l’ expérience!

Reply

Leave a Comment