Home Vie de maman Bébé luciole, la crèche et moi

Bébé luciole, la crèche et moi

24/09/2015

J’ai longtemps hésité avant d’inscrire bébé luciole à la crèche. Au tout début ça me paraissait évident. Et puis au fil des mois j’ai commencé à changer d’avis. Il faut savoir que je n’aie pas repris le travail après mon congé maternité. Alors pourquoi le mettre à la crèche ? Pourquoi lui imposer un rythme loin de moi ? À quoi bon, surtout pour quelques heures, car oui il est tout simplement hors de question pour moi d’être séparé de lui toute une journée surtout si je suis à la maison. Je sais que certains le font, en on besoin et je le comprends vraiment. Moi j’ai besoin de lui, de sa petite présence, de nos câlins et nos moments rien qu’à nous. C’est mon dernier bébé, je veux en profiter. Mais j’avoue apprécier quelques heures sans lui de temps en temps.

Alors pourquoi l’avoir mis à la crèche ?

Pour plusieurs raisons.

Tout d’abord car nous sommes tout seules ici. Pas de famille. Pas toujours de personnes sur qui compter. Et oui les amis travaillent. J’ai besoin de savoir que si besoin il y a un endroit ou il sera en sécurité, un endroit qu’il connaît et ou on prendra soin de lui. Que si je suis malade, que j’ai des choses importantes à faire, que si je dois rentrer en France quelques jours pour une raison ou un autre il y aura un endroit pour l’accueillir.

Bébé luciole et moi sommes très fusionnel. Vous verriez son regard quand il me voit arriver ou quand il est dans les bras de son père et que je débarque. Ce petit m’a dans la peau. Je crois qu’il est bien pour lui qu’il puisse voir un autre monde sans maman. Un endroit à lui, son univers ou il se créera une histoire. Un endroit ou il passera quelques heures seulement par jour. À jouer et à se faire câliner par d’autres dames. Je pense que c’est important aussi bien pour lui que pour moi de couper rien qu’un peu le cordon. Que j’arrive à me séparer un peu de lui et bébé luciole de même.

Comme vous le savez nous sommes en Espagne mais parlons exclusivement Français à la maison. Nous avons une vie d’expatrié, nous ne sommes pas du tout intégré dans la culture et la vie espagnole. C’est un choix mais c’est comme cela que l’on aime vivre. Cependant il me semble important que dès son plus jeune âge bébé luciole commence à assimiler la langue du pays ou il est né. Et cela surtout avant sa rentrée à la maternelle. Ainsi il aura deux années d’immersion dans la langue et la culture Catalane.

Mister A allait dans la même crèche l’année d’avant. J’ai donc pu bénéficier d’une place pour bébé luciole. Ça n’aurait pas été le cas si j’avais attendu une année de plus.

Toutes ces raisons font que nous nous sommes finalement décidés à l’inscrire. Bébé luciole doit donc aller à la crèche 2h30 par jour. De 9h à 11h30. Suite à ça je le garde avec moi le reste de la journée. 2h petites heures à lui. Deux petites heures à moi. Rien de plus simple et pourtant …

Nous sommes en plein dans l’adaptation. Autant vous dire que mon coeur de maman en prend cher. J’ai l’impression d’imposer quelque chose d’horrible à mon bébé. Le premier jour je suis restée 1heure avec lui puis nous sommes parties. Le second jour 30 minutes avec lui puis 15 minutes seul. Le troisième jour 15 min avec lui et 30 minutes seul.

Au début il ne pleurait pas et puis il a compris. Compris que sa maman le laissait seul. Alors depuis il ne me lâche plus. Quand nous rentrons dans la classe il a peur. Je ne peux pas le poser par terre. Il ne joue pas seul comme avant. Il veut rester tout contre moi en s’agrippant.

Forcément les autres bébés sont aussi en période d’adaptation et pleurent beaucoup. Les dames de la crèche arrivent plus ou moins à les calmer mais j’ai beaucoup de mal à partir quand bébé luciole est entouré de bébé qui pleurent. Évidement qu’il va pleurer lui aussi. Alors je pars, avec lui. Je n’arrive pas à le laisser. Je le fais pour lui mais aussi pour moi. Étant donné que je n’aie aucune contrainte professionnelle c’est beaucoup plus simple mais du coup ça ne nous aide pas pour qu’il s’habitue.

Hier j’ai décidé de le laisser. Quand je me suis levée il a littéralement hurlé. Il avait de grosses qui coulaient. Je lui ai dit au revoir et suis partie bien vite. Pas longtemps, à peine 30 minutes.

Quand je suis revenue il était dehors dans les bras d’une des dames. Elle le berçait il venait à peine de se calmer. Il était tout rouge et les yeux gonflés. Il a pleuré tout du long comme je me l’imaginais quand j’attendais que la demi heure se passe à la maison. Quand il m’a vu il a recommencé à pleurer. Et je n’ai pas pu le lâcher pendant un bon moment.

Aujourd’hui c’est férié et je suis tellement soulagée. Mais demain il va falloir y retourner et je commence à penser que toutes ces raisons qui m’ont poussé à l’inscrire à la crèche ne valait peut-être pas la peine si nous en souffrons autant.

Je sais que c’est le début … Il faut laisser le temps au temps.  Alors pourvu que l’on si fasse vite !

Bébé luciole, la crèche et moi

À lire ou relire

7 comments

Lucas3008 24/09/2015 at 8 h 52 min

J’espère que vous vous y ferez vite tous les deux ! Effectivement c’est très difficile, je suis à la maison pour le moment, et c’est un choix que de ne pas travailler pour m’occuper de mon poussin… Je ne vois pas rester à la maison sans lui, le peu qu’il soit resté chez de la famille rien qu’une heure me crève le coeur et je meurs d’ennui quand il n’est pas là, ça me fait un grand vide… Alors il est vrai que si je viens à retravailler avant qu’il rentre à l’école, ce sera difficile d’obtenir une place en crèche, mais j’ai la chance d’avoir ma famille pas très loin ! En tout cas, bon courage pour cette adaptation je comprends ô combien c’est difficile pour vous deux !

Reply
dez brid 24/09/2015 at 9 h 05 min

Que d’émotion cette rentrée à la crèche!! Je comprend que ce soit difficile 🙁 je te souhaite (vous souhaite) que cette adaptation se passe vite mieux ! Il faut quand même savoir que bébé luciole est une éponge, qu’il sent tes craintes a le laisser et ça ne l’aide pas…vous êtes ensuite dans un cercle vicieux si on peut dire…il se dit « si maman est mal colle ça c’est que je ne suis pas en sécurité ici, si elle ne se sent pas bien, je ne peux pas me sentir bien ici » tu vois ce que je veux dire?
Essaie d’être positive quand tu le laisse, et parle lui beaucoup , de ce que tu ressens, que c’est difficile mais qu’il a le droit de jouer la bas , de profiter et que vous vous retrouverez vite….courage ça ira!

Reply
missphan 24/09/2015 at 13 h 44 min

Comme je te comprends, je suis en plein dedans avec mon tit croco. Mais apparemment, c’est plus dur pour maman que pour monsieur. Hier, c’était la demie-heure sans maman, et bien niquel, tit croco à jouer avec les camions, voitures et tout, sans même, limite, se rendre compte de mon absence. Aujourd’hui, il y avait l’adaptation repas donc 2h sans maman et alors qu’il est très difficile en ce moment pour manger, il a bien mangé là bas et j’ai eu du mal à le ramener à la maison. Demain, c’est la sieste ! A voir comment ca va se passer.

Je te souhaite pleins de courage pour toi et pour bébé luciole, tit croco est plus grand, c’est peut être pour ca que c’est plus simple (ou pas … on ne sait jamais avec les loustiques)

Reply
Julie Podecolle 24/09/2015 at 16 h 15 min

Ohhhh petit père !!! Effectivement ca doit être tres fusionnel entre vous. C’est vrai que s’il ne te sent pas sereine il ne le sera pas, encore plus si vous êtes conncete comme ca. Mais c’est aussi difficile de l’être quand on voit son bébé pleurer… La crèche ne peut pas attendre un peu ? Tu peux encore tout à fait le garder si la « seule » raison c’est qu’il entende de l’espagnol, vous pouvez faire des activités ensemble, allez à la ludoteka… Sinon bien sur avec les temps ca va passer tres probablement. J’ai pensé à toi parce que hier à l’émission Les Maternelles c’était sur les pleurs à l’entrée en première section de maternelles mais je crois que tu ne peux pas voir en Espagne 🙁

Reply
Chez Pat 25/09/2015 at 7 h 58 min

Oh ma belle, courage a toi! Ça va passer comme tu dis c’est une adaptation et il ne connaît que la vie avec toi, c’est normal
Et il doit sentir que c’est dur pour toi aussi alors essaie au mieux de le laisser volontiers, avec le sourire, d’y croire, ça aide ! L’entrée à l’école n’en sera que plus facile par la suite <3

Reply
panaka62 26/09/2015 at 20 h 52 min

oh ma belle, je suis si triste de lire que c’est si dur pour vous deux. J’espère qu’avec le temps ça ira mieux. Bisous

Reply
rym 30/09/2015 at 15 h 55 min

je suis trise de te lire, car je comprends chaque mot que tu dis. tu as fais le mieux que tu peux pour ton petit. la creche va l’aider a so socialiser, voir du monde et parler une autre langue que la votre. je suis pas bien placé pour te conseiller, car j’ai gardé ma fille 3 ans, seule, dans un pays etranger.. personne ne la jamais gardé, mon mari ravaille beaucoup, mon astuce été d’apprendre la langue de mon mari, de m’adapter a sa culture et son pays pour que je transmet tout ca a ma fille… ca na pas toujours eté facile pour moi.. mais les choses se sont três bien pasées du coté de ma fille, comme quoi parfois c’est nous qui trouvons des difficultés pou l’adapation et pas nos enfants. j’espere du fond du coeur et je pris le bon dieu (Suis três croyante..) que ton bébé sera bien gardé et traite. et qu’ils sera entre de bonne mains.bisous tendres

Reply

Leave a Comment