Home Bien-être Zéro déchet, et si on essayait doucement de s’y mettre ?

Zéro déchet, et si on essayait doucement de s’y mettre ?

24/10/2017

Le zéro déchet ça vous parle à vous ? J’avoue être bien loin de l’appliquer à 100% à la maison mais j’y pense souvent. J’essaye tant bien que mal d’améliorer quelques petites choses du quotidien, de consommer mieux, d’acheter moins et de surtout faire attention aux emballages.

Ça a commencé doucement avec les cosmétiques ou je tente du mieux que je peux de bien choisir les emballages et de ne pas en acheter trop.  Aux courses je prends toujours mes indispensables tote bag et j’essaye de recycler un maximum mes emballages, pots et autres récipients. J’ai aussi investi dans une yaourtière que j’adore …

Il y a encore du boulot, la marche est longue et malgré tout le zéro déchet à la maison risque d’être compliqué. Le mieux que l’on peut faire c’est limiter les dégâts et voici donc quelques astuces et conseils. À prendre ou à laisser mais à surtout partager. J’attends les vôtres !

Dans la cuisine

.

Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?

.

  • On arrête d’acheter du sopalin et on prend un chiffon en mircrofibres, ça marche très bien et ça s’utilise à l’infini. Et puis il y a la fameuse éponge aussi !
  • On investi dans une yaourtière. Promis c’est rapide et ultra simple à faire ! (mes  recettes préférées ici !).
  • On fait ses gouters maisons. Quelques-unes de mes recettes ici.
  • On conserve les pots en verre et même les anciens en plastique qui pourront vous servir de tupperware.
  • On fait ses produits d’entretiens maison. Vous n’avez pas besoin de grand chose au final : Huile essentielle, vinaigre blanc, bicarbonate …
  • On fait sa lessive maison. Ma recette ici.
  • On essaye de boire l’eau du robinet si c’est possible ou alors on prend une carafe en filtre, des bouteilles d’eau en verre ou si vraiment pas le choix des grosses bonbonnes histoires de pas avoir 36 000 petites bouteilles à jeter par jour.

Au supermarché

.

Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?

.

  • On tente d’acheter en vrac et de prendre des petits sacs en toile très fins pour déposer les ingrédients dedans.
  • On va toujours faire ses courses avec les totes bag.
  • On essaye de prendre un max de produits avec emballage en verre et en carton. Exit le plastique qui est loin d’être fantastique !

Dans la salle de bain

.

Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?

.

  • Exit les cotons tiges et places au oriculis
  • Exit les cotons disques, on se fabrique quelques cotons lavables
  • On utilise les produits cosmétique Lamazuna. J’en parle ici. C’est parti pour du shampoing, déo et dentifrice solide ! Voici aussi une recette de déo que je vous avais proposé il y a plusieurs années !
  • On fabrique ses cosmétiques maison et on essaye de choisir les ingrédients premiers avec des emballages en carton ou en verre.
  • On dit adieu au gel douche et on privilégie le savon. Il en existe tellement que je suis sûre que vous trouverez votre bonheur ! Moi j’adore celui à la coco et à l’huile essentielle de lavande. Si vous êtes motivés vous pouvez même les fabriquer vous même.
  • On cherche une alternative aux tampons et serviettes périodiques en utilisant par exemple une cup ou une culotte de règles. J’en parle ici.

Pour les enfants

.

Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?  Zéro déchet, et si on essayait doucement de s'y mettre ?

.

  • On troque les couches jetables pour les lavables, tellement plus écologique et respectueux des peaux sensibles de bébé.
  • On utilise des lingettes lavables. Mon tuto ici
  • On fabrique soi-même les soins de bébé. Ma recette du liniment, ma recette de l’eau nettoyante. Pour le corps de l’huile de calendula et c’est parfait !
  • On essaye d’utiliser des mouchoirs lavables.
  • On privilégie les spray nasales plutôt que les dosettes de sérum physiologique

En règle général

  • On essaye d’oublier le plastique et surtout le mou.
  • On trie ses poubelles.
  • On conserve au maximum les emballages qui peuvent encore servir.
  • Pour les prochains achats on privilégie le bois pour les ustensiles de cuisine en tout genre.

Quelques supports pour vous aider

    • Le livre génial et motivant Famille presque zéro déchet – Ze guide.

Voilà, maintenant il n’y a plus qu’à si mettre !

À lire ou relire

2 comments

elo 24/10/2017 at 8 h 54 min

Le zéro déchet me parle de plus en plus. Cela fait plusieurs mois maintenant que j’essaye de m’informer un peu plus sur le sujet, de trouver des alternatives etc… Je ne pense pas que je le serai totalement, il y a des « mauvaises » habitudes que je ne me vois pas abandonner mais je me dis que je fais ce que je peux et que c’est déjà pas mal.
J’habite actuellement en coloc avec mon frère qui n’est pas forcément dans cet esprit là, des fois je lui en parle un peu mais il me rit au nez, moi qui utilise trop d’eau et de lumière au quotidien… Bref je sais d’avance que lorsque je serai toute seule dans mon appart (l’année prochaine) je ferai encore plus attention sur certaines choses. Du coup pour le moment j’essaie de faire un max de tri dans mes affaires (je donne, je vend…), je finis un produit avant de le racheter, le peu de fois ou je vais faire mes courses (à grand frais) je ne prend plus de plastique j’ai mon gros cabas pour tout mettre, j’ai déjà acheté des disques démaquillant lavable, je n’utilise quasiment plus de sopalin (mon frère en a racheter il y a quelque temps grrr).
J’avais lu le livre de la famille zéro déchet et j’ai ADORE, il ne m’a fait que quelques heures d’ailleurs. Je l’ai justement prêté à ma chef cette semaine.
J’essaie de temps en temps « d’initier » des copines autour de moi à des gestes un peu plus écolo dès que je le peux mais c’est pas toujours facile, on a toujours des bonnes excuses pour ne pas faire tel ou tel choses 🙂

Reply
Emmanuelle CM 28/10/2017 at 14 h 52 min

Je suis aussi dans une démarche de consommer moins et mieux : j’en avais d’ailleurs parlé dans l’un de mes articles (https://lequotidiendemmanuelle.wordpress.com/2017/02/12/prise-de-conscience-consommer-moins-et-mieux). Je te remercie pour les idées que tu partages dans ton article, j’en applique quelques-unes. J’avance petit à petit. La vidéo que tu as inclus dans ton article est top !

Reply

Leave a Comment